Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

20 juillet 2012 5 20 /07 /juillet /2012 18:00

La wilaya de Bechar vient de bénéficier de deux importants projets énergétiques qui ont été réalisés et mis en exploitation, ces trois dernières années, dans le but d'améliorer les conditions de vie du citoyen. Le premier projet a porté sur la connexion en mai 2009 de la wilaya de Bechar au réseau national électrique, à travers la réalisation d'une ligne de 400 KV Naâma-Bechar, longue de 350 km, qui a totalement sécurisé la production et la distribution de cette énergie dans la wilaya. Auparavant, les 21 communes de la wilaya étaient confrontées aux contraintes des coupures de courant et des perturbations des réseaux de distribution, notamment en période estivale, avant la mise en service de cette ligne qui a nécessité un investissement de 960 millions de DA pour sa réalisation et son équipement, en plus de l'installation de trois postes blindés pour la distribution de cette énergie dans la ville de Bechar. Cette réalisation a été suivie par la rénovation partielle des réseaux de distribution à travers la commune du chef-lieu de wilaya, pour un coût de plus de 200 millions de DA, dans le but de mieux répondre aux besoins des habitants en énergie électrique, a-t-on indiqué à la direction locale du secteur de l'énergie et des mines.
Mise en service de la ligne 60 KV à Béni-Ounif
En marge de cette opération d'envergure, il a été également procédé à la réalisation et la mise en service d'une ligne de 60 KV à Béni-Ounif sur un linéaire de 110 KM, pour mettre fin aussi aux contraintes des coupures et perturbations sur le réseau de distribution des habitants de cette commune frontalière. Un montant de plus de 250 millions de DA a été dégagé pour la concrétisation de cette ligne, mise également en service en mai 2009.
Ce qui s'est traduit par une nette amélioration de l'offre en la matière et aussi par le renforcement et l'extension du réseau de distribution de l'énergie électrique aux zones rurales et éloignées de la région située à proximité des frontières sud-ouest du pays.
Impact du Gazoduc à Labiodh Sidi-Cheikh
Le deuxième grand projet énergétique dont a bénéficié la wilaya est celui relatif à l'approvisionnement en gaz de ville de la région à partir du gazoduc à Labiodh Sidi-Cheikh sur une distance de 352 km. Ce projet d'un coût global de 17,89 milliards de DA a déjà permis le raccordement de plus de 15 000 foyers au réseau de distribution public de gaz de ville, à travers les communes de Bechar, Béni-Ounif, Abadla, Béni-Abbès et Taghit. Au niveau des quatre dernières communes, les réseaux de distribution qui développent un linéaire de 300 km sont en cours de réalisation, tel le cas de celui de Béni-Ounif, d'une consistance de 40 km, lancé durant la première quinzaine de février 2012 pour un coût de 106 millions de DA. En plus de son apport aux besoins domestiques des habitants des communes bénéficiaires, la distribution de cette énergie gazière est appelée à constituer aussi un support de développement économique de la wilaya, à travers sa mise à la disposition d'éventuels investisseurs dans le secteur industriel, estime-t-on à la DME.
 

 

Source: L. Fateh, Le Maghreb.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires