Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 19:01

Plus de 150 traducteurs, dont une centaine nouvellement installés, venus des différentes wilayas de l’Ouest algérien (Bechar, Adrar, Saïda), ont pris part à la journée de formation des traducteurs organisée par la Chambre Régionale des Traducteurs de l’Ouest. Une journée qu’a abritée l’Hôtel Sheraton.

«Le but de cette journée est de permettre aux traducteurs, notamment ceux nouvellement installés, de s’imprégner des techniques nouvelles de l’interprétariat et également leur donner les éléments essentiels ayant trait à la gestion de leur office, surtout en sa qualité d’auxiliaire de justice», a indiqué Maître Hifri, président de la Chambre et organisateur de cette journée. Une journée qui, selon notre interlocuteur, «fait suite à une série de journées organisées précédemment à l’intention des traducteurs».
Des traducteurs actuellement trop sollicités et endossant une responsabilité tant vis-à-vis des citoyens que de la justice. Poursuivant, notre interlocuteur avait insisté sur la pratique effective de la traduction et sur le rôle éminemment important que revêt actuellement la traduction en Algérie, eu égard au nouveau code civil, notamment son article 8.

Un article qui stipule que toute action introduite auprès de la justice doit être formulée en langue arabe donc traduite en arabe, surtout s’agissant de documents étrangers, sous peine de nullité en la forme.
Maître  Hifri, qui est ensuite intervenu devant les participants à cette journée, a brossé les grandes lignes ainsi que les perspectives ayant conduit à l’institution des Chambres régionales Est, Ouest et Centre ainsi que la Chambre nationale des traducteurs sise à Alger.                                  

Source: H. Sahraoui, El Watan.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires