Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 12:33

La JS Saoura est en train de confirmer son statut de révélation de la Ligue 2, après avoir réalisé un parcours auquel personne ne s'attendait lors de la première phase. En tenant compte de sa situation géographique et son statut de promue, la JSS a réussi jusque-là un véritable coup de maître d'autant plus qu'elle vient tout juste de réintégrer le professionnalisme. Les Bécharis, en position de dauphins, sont parvenus à damer le pion aux grosses cylindrées de ce groupe et prouver que le football au Sud algérien mérite beaucoup plus de considération. De l'avis de tous les inconditionnels et dirigeants de ce club, le mérite revient au président Zerrouati Mohamed qui ne laisse rien au hasard en mettant tous les moyens à la disposition de son équipe sans pour autant oublier les efforts consentis par le coach Belhafiane et le DTS Larbi Belaïd, qui connaissent parfaitement le football dans cette région. A présent, la JS Saoura force le respect et reste comme la meilleure équipe du groupe à domicile, avec huit victoires en autant de matches. «Concernant les moyens, le président ne recule devant rien, mais il est trop exigent dans le travail. C'est le secret de sa réussite », nous a-t-on dit. Témoignage confirmé par plusieurs joueurs et membres du staff technique. « C'est la satisfaction générale après que notre équipe eut retrouvé sa place en ce moment dans le gotha du football national. Je dirai que mon équipe a été régulière sauf à l'extérieur où elle commence à retrouver ses repères. Toutefois, je dois avouer que le président Zerrouati n'a rien laissé au hasard en nous assurant les meilleures conditions de travail », affirma le coach Belhafiane. Aussi, la force de la formation sudiste réside dans le soutien indéfectible de ses supporters au stade du 20 Août où rares sont les équipes qui résistent à la pression d'un public qui joue pleinement son rôle de 12ème homme. Pour les gars de la Saoura, cette réussite est celle de toute une région, car c'est à travers les performances de la JSS que l'on peut inciter les responsables à donner plus de moyens aux jeunes du Sud où le talent ne manque pas. Même les autorités locales ne ménagent aucun effort pour contribuer au redressement du sport roi dans cette région. «Je remercie le wali de Bechar pour l'intérêt qu'il porte à l'équipe. Je suis persuadé qu'avec sa contribution, on peut aller jusqu'au bout de nos ambitions et faire sortir le football du Sud de l'oubli dans lequel il se trouve», avouera le président de la JSS. A propos du mercato d'hiver, Mohamed Zerrouati nous a confirmé qu'il est en négociations avec quelques joueurs de valeur, « mais nous n'allons retenir que ceux que nous jugerons susceptibles de nous donner le plus escompté », souligna-t-il. Pour le moment, deux joueurs ont officiellement opté pour la Saoura. Il s'agit de l'attaquant Bentazi (ex-MCO et MB Hassasna) et Charef (IB Lakhdaria). Quant au regroupement, l'équipe effectuera un stage bloqué de deux semaines à Oran, un choix qui s'est fait en collaboration avec le staff technique et en fonction de la disponibilité des moyens de récupération et de la possibilité de programmer des matches amicaux. A noter que sur le plan infrastructurel, le stade du 20 Août a bénéficié récemment de la réalisation d'un réseau d'éclairage moderne et a vu sa capacité d'accueil être augmentée pour être portée à 20.000 places.

 

Source: M. Zeggai, Le Quotidien d'Oran.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires