Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 20:45
Pas un supporter de la JSSa,ni même les inconditionnels n'auraient misé le moindre sou sur les chances de maintien de leur équipe dans cette division de l'inter-région Ouest. Il est vrai que les équipes du Sud nous ont habitués à reprendre l'ascenseur dans le sens inverse, une saison seulement après leur accession. Et ce n'est certainement pas les équipes de l'US Béchar Djedid, de l'IRM Béchar, du CRB Aïn Sefra ou cette équipe d'Adrar - qui, la saison passée, avait battu tous les records en perdant tous ses matches et qui avait encaissé plus d'une centaine de buts -, qui vont nous contredire.

 Néanmoins, pour la saison actuelle, le représentant des Sudistes semble avoir bien tiré profit des erreurs commises par ses prédécesseurs, en adoptant une stratégie payante. Sinon comment expliquer qu'à une journée de la fin de la phase aller, le promu occupe la première place au classement général ? Mieux encore, l'équipe chère au président Zerrouati n'a concédé jusque-là qu'une seule défaite, plus précisément lors de la 8e journée face au RC Relizane. C'est dire que la JS Saoura, c'est vraiment du solide. Les joueurs font preuve de volonté, s'attachent à conserver le ballon le plus longtemps possible et à construire le jeu, cherchant toujours à multiplier les passes courtes et rapides, obligeant ainsi l'adversaire à se défendre.

 La formation bécharie excelle dans la discipline de jeu, et c'est tout à l'honneur de son entraîneur Benhafiane. Il faut tout de même reconnaître que l'acteur principal de cette réussite est incontestablement le président du club, Zerrouati Mohamed, qui ne lésine jamais sur les moyens pour mettre son équipe à l'aise. L'homme fort de la Saoura est l'un des présidents, pour ne pas dire le seul président à avoir respecté tous ses engagements envers les joueurs et le staff technique. En d'autres termes, notre football a vraiment besoin de cette frange de dirigeants sérieux et dévoués pour gérer notre sport roi.

 «Je suis très satisfait du parcours de mon équipe jusque-là et d'ailleurs, ce n'est qu'une juste récompense pour moi, car on a durement bossé depuis le mois d'août. Mais ceci ne veut absolument rien dire, car le championnat est encore long. Je demande aux joueurs de garder les pieds sur terre, de redoubler d'efforts pour éviter toute mauvaise surprise en fin de saison», nous dira le président Zerrouati.

Source: K. Lezoul, Le Quotidien Oran

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires