Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 17:28

Les travaux de réhabilitation de plusieurs ksour de la wilaya de Béchar viennent d’être lancés au titre des opérations de préservation  du patrimoine architectural de la wilaya, selon des responsables à la direction locale  de la Culture.  

L’opération, à laquelle une enveloppe de plus de 55 millions de dinars a été consacrée et qui ciblera les espaces communs des ksour de Mougheul,  Kerzaz et Beni-Ounif, a pour objectif la restauration et la réhabilitation des mosquées, sièges de zaouïas et écoles coraniques de ces ksour, classés au patrimoine de wilaya, a-t-on précisé.          
Le projet de réhabilitation et de restauration de ces sites d’une grande valeur patrimoniale et historique, initié par le même secteur, permettra la sauvegarde de ces espaces qui font partie intégrante des richesses architecturales et culturelles de la wilaya, a-t-on souligné.          

Des opérations similaires ont été initiées auparavant au niveau de l’une des plus anciennes mosquées, à savoir Masjid El Atik et du ksar de Kenadsa, classé patrimoine national.  Cet édifice religieux a été récemment rouvert aux fidèles, après l’achèvement des travaux de réhabilitation de l’ensemble de ses espaces et servitudes, a-t-on  ajouté.         

Le secteur de la culture a, dans le cadre de la protection et de la valorisation du patrimoine matériel de la région, engagé plusieurs opérations. Parmi ces initiatives, le lancement d’un inventaire des biens culturels immobiliers, la création d’une banque de données des biens culturels immatériels, et l’élaboration d’une étude pour la création d’une ceinture de  protection du patrimoine préhistorique de la région de Taghit qui renferme trois stations de gravures rupestres d’une grande importance historique, a-t-on précisé.          
Un montant de 20 millions de dinars a été dégagé pour la concrétisation de ces deux opérations, a-t-on signalé à la direction de la culture de Béchar.

 

Source: R. V., El Watan.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Culture
commenter cet article

commentaires