Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 19:11
L’ancienne centrale électrique à charbon de Béchar a été classée au patrimoine de la wilaya, en prélude à sa proposition pour une classification nationale, a annoncé la direction de la culture de la wilaya. Cette mesure s’inscrit dans le cadre des actions de protection et de sauvegarde du patrimoine matériel culturel à travers le pays, engagées depuis des années par le ministère de la Culture, a précisé le responsable du secteur, M. Abdelkrim Benkihel. Construite au milieu du XXe siècle, cette centrale, située dans le quartier de Béchar-Djedid, s’étend sur plusieurs milliers de mètres carrés. Elle comprend, outre la grande bâtisse abritant les équipements de production de l’énergie électrique, d’autres installations annexes ayant un intérêt historique et culturel, a indiqué le directeur de la culture. Sa classification au patrimoine de la wilaya a aussi pour but de la protéger contre les actes de vols ou de vandalisme pouvant
toucher les différentes structures de l’installation qui constituent une page de l’histoire de la ville et de la région, a expliqué M. Benkihel. Un dossier pour l’inscription de l’ensemble des installations et équipements des anciennes mines de houille de Kenadsa, dont l’exploitation a débuté dès 1917, sur la liste du patrimoine national sera également constitué dans un proche avenir, a assuré le directeur de la culture de la wilaya de Béchar. Il faut signaler que des associations comme de simples citoyens, d’ailleurs, soucieux de la préservation du patrimoine matériel et immatériel local ont toujours milité, et depuis longtemps, pour l’inscription de ces deux sites, ainsi que d’autres, dont les nombreux ksour que compte la région, sur la liste du patrimoine national. Ainsi,
cette nouvelle ne peut que les réjouir. Il s’agira maintenant de poursuivre le travail pour la protection de tous les sites patrimoniaux de la région et, surtout, de les exploiter à bon escient. 

Source: R. C., La Tribune.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires