Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

2 avril 2014 3 02 /04 /avril /2014 13:50
La région de la Saoura qui possède des potentialités énormes, en matière touristique, est en train de les développer. En effet, cette source inépuisable qu’est le tourisme permettra à cette région d’étendre une vocation, tant la nature l’avait favorisée en la dotant de merveilleuses choses, n’existent nulle part ailleurs, que tout le monde espère visiter et contempler de prêt.



Depuis quelque temps le développement du tourisme saharien est devenu une réalité palpable dans le sud, notamment à Bechar où le touriste étranger cherche l’aventure, la découverte et le ressourcement. Cette wilaya qui recèle des potentialités énormes en matière de tourisme semble aussi avoir tout pour satisfaire ce genre de demande, dont les visiteurs qui viennent sont avertis et soucieux de la découverte de la beauté épatante de la nature encore vierge et les paysages paradisiaques qui n’existent que dans des oasis sahariennes. Cette wilaya qui développe une vocation touristique qui peut la propulser au rang des régions avancées dans ce domaine, enregistre ces derniers temps  plusieurs réalisations d’infrastructures touristiques de haut standing grâce aux investissements privés et aux mesures incitatives, initiées par les pouvoirs publics, pour encourager le développement de ce secteur sur  lequel beaucoup d’espoir sont fondés. Pour sa part, le ministère du tourisme s’est attaché  à la revalorisation et au développement  du secteur, notamment, par la réhabilitation de certains sites et pôles touristiques qui font la fierté de cette région du sud ouest du pays en matière de tourisme saharien particulièrement dans les localités de Taghit, Béni-Abbes, Kenadsa, Kerzaz etc. ainsi que plusieurs auberges de jeunesse et autres hôtels sont en réalisation et d’autres ont été réalisés. Par ailleurs, la compétition  sportive du rallye auto-moto qui s’organise  annuellement dans l’oasis de Taghit, est une parfaite illustration d’un commencement du développement du tourisme de masse dans cette région. Ces équipes sont au nombre de trois cent et participent activement à ce sport mécanique soit en piste soit sur les dunes de sables et enfin de parcours des récompenses sont discernés aux vainqueurs indiqueront certains cadres de la direction de la jeunesse et des sports de la wilaya. Et de poursuivre la contribution des motocycles dans ce rallye qui surement prendra à l’avenir une dimension internationale sans précèdent et permettra à cette région du sud-ouest de créer une vocation touristique incontestable. Le passage des motards en fil indienne dans la ville était impressionnant, lors de la dernière compétition semble avoir donné une bonne impression à beaucoup de gens. Les Taghitis gardent de bons souvenirs de ces motards, lorsque toute la circulation automobile s’est arrêtée, et les flâneurs et autres passants sont restés sur les bords des trottoirs ébahis face  au nombre impressionnant de ces motocyclistes participant à ce rallye. Le tourisme national  est en passe de devenir une réalité tangible, notamment dans cette région du sud-ouest, puisque ces derniers temps cette wilaya avait enregistrée un afflux considérable de visiteurs venant des quatre coins du pays, particulièrement dans  les localités  à vocation touristique de Béni-Abbes, Taghit et Kenadsa Mougheul. Les voyages organisés et les excursions constituent le lot des visiteurs, vers ces localités où le dépaysement est assuré et les traditions locales et même contemporaine battent leur plein. Toutes les structures hôtelières et d’accueil classique, notamment les habitations des Ksours ont affichées complet. Les pouvoirs publics, et les investisseurs privés  restent conscients des insuffisances enregistrés en matière d’infrastructure d’accueil traditionnel ou moderne. Des efforts doivent être déployés de nouveau pour venir à bout de ces insuffisances, afin de permettre à la demande sans cesse croissante des visiteurs et touristes nationaux et étrangers, qui ne demandent qu’une prise en charge respectable en fonction de leurs moyens d’affluer vers cette nouvelle destination, nous a fait savoir un groupe d’élu de l’APC de Taghit.


Source: Hadj Fendaoui, Reflexion

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires