Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 16:46

Une étude pour la réalisation d’un projet de transfert  des eaux souterraines de la région de Oued-Namous pour le renforcement de l’AEP  de Béchar   vient d’être lancée, a-t-on appris jeudi auprès de la wilaya.          
Cette étude, confiée à un bureau spécialisé, vise à explorer les différentes  variantes techniques pour la réalisation de plusieurs forages et ouvrages de  ce projet sur un linéaire de plus 110 km.          
Cette action s'inscrit dans le cadre des efforts visant l’amélioration  de l’approvisionnement en eau potable de la ville de Béchar  , dont la consommation  quotidienne est estimée à plus de 40.000 m3, a-t-précisé.   En matière de réalisation d’ouvrages hydrauliques, la wilaya de  Béchar   vient, par ailleurs, de demander officiellement une réévaluation financière  du projet de réalisation de la retenue d’El Aouina, dans la région de Taghit,  destinée au stockage des eaux des crues de Oued-Namous pour son exploitation  à des fins agricoles.          
L'ouvrage d’une capacité de retenue de 1 million de m3 a bénéficié,  ces trois dernières années, d’une enveloppe de plus de 200 millions de dinars,  un montant qui s’est avéré insuffisant pour la poursuite des travaux, à l’arrêt  actuellement, faute de nouveaux financements, selon un responsable du secteur  de l’agriculture, principal maître de l’ouvrage.  Quatre nouveaux forages seront, en outre, réalisés en 2011, à  travers les régions de Boukais et Mougheul, dans la perspective d’une meilleure  exploitation des ressources hydriques souterraines de ces régions à fortes potentialités  hydriques, ainsi que de la sécurisation de l’AEP de ces collectivités situées  à une trentaine de kilomètres au nord du chef-lieu de la wilaya, a-t-on fait  savoir à la wilaya.

 

Source: El Moujahid.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires