Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

13 février 2014 4 13 /02 /février /2014 16:30

L'entraîneur de la JS Saoura, Alain Michel, a estimé jeudi que son équipe, en nette progression depuis quelques journées, était capable de gravir encore des échelons au classement du championnat de Ligue 1 algérienne de football si elle parvenait à préserver sa dynamique.

"Nous sommes sur une courbe ascendante. Nous disposons d'une bonne équipe qui n'arrive toujours pas à jouer sur sa véritable valeur. J'attends encore beaucoup d'elle pour la suite de la saison", a déclaré le technicien français à l'APS.

Sous la houlette d'Alain Michel, qui a remplacé Ali Mechiche en fin de la phase aller, le club du sud-ouest algérien a engrangé neuf points sur douze possibles.

Cela lui a permis de remonter la pente et se hisser à la 9e place après avoir été proche de la zone de relégation.

"Je suis certes satisfait de notre parcours jusque-là, mais je reste persuadé que mes joueurs sont capables de faire mieux. Je ne cesse d'ailleurs de les motiver pour en tirer le meilleur", a encore ajouté l'ancien entraîneur du MC Alger et la JSM Béjaïa, deux pensionnaires de la Ligue 1 algérienne.

Sa parfaite connaissance du championnat algérien lui a permis justement d'entrer dans ''le vif du sujet'', sans passer par une période d'adaptation. Pour son premier match d'ailleurs avec la JSS, il est allé s'imposer sur le terrain du CA Bordj Bou Arréridj (3-0), dans le cadre de la 15e et dernière journée de la phase aller.

"Je n'ai pas trouvé de difficultés pour m'adapter à mon nouvel environnement à Béchar. Ce qui m'a plu le plus dans cette équipe de la JSS, c'est cet engouement extraordinaire de ses supporters. Franchement, je ne m'y attendais pas", a reconnu l'entraîneur.

Il a regretté, en revanche, "les limites" de l'effectif mis à sa disposition, estimant qu'il n'avait pas beaucoup de solutions de rechange lorsqu'il est confronté aux absences des habituels titulaires.

La JSS sera mise à rude épreuve vendredi lorsqu'elle rendra visite au CS Constantine (6e au classement) en match comptant pour la 19e journée du championnat.

"Ce sera certes un match difficile face à une équipe qui veut se racheter de sa précédente défaite à Béjaïa (2-0 face au MO Béjaïa, ndlr), mais on se déplacera à Constantine en conquérants", a-t-il assuré.

 

Source: APS

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Saoura
commenter cet article

commentaires