Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

12 décembre 2013 4 12 /12 /décembre /2013 14:11

Le Centre de calculs de l’Office national de météorologie (ONM), en cours d’équipement, sera mis en service en 2014, a-t-on appris, hier à Béchar, auprès du directeur du Centre national des prévisions météorologiques.

Le Centre, localisé à Alger, dédié aux calculs météorologiques, grâce à un équipement informatique ultramoderne, a été réalisé dans le cadre du plan de développement des capacités scientifiques et techniques du service météorologique national, a précisé Bachir Hammadèche, lors d’une journée d’information sur la météorologie. Réalisé dans le but de permettre au pays d’atteindre le niveau de qualité requis en matière de service public, le Centre permettra le développement des capacités de prévisions météorologiques numériques et renforcera les systèmes de veille météorologique, a-t-il souligné.

 
 

Actuellement, l’ONM, à travers ses 77 stations d’observation en surface,12  stations d’observation en altitude, 3 autres structures consacrées à la recherche et aux observations spéciales à Tiaret, Ksar Chellala et Tamanrasset, en plus de 5 radars météorologiques et plus de 400 postes climatologiques, fournit régulièrement des données météorologiques à différents secteurs économiques et instituts de recherche, ainsi qu’à différentes universités du pays, a-t-on fait savoir lors de cette rencontre. En matière de lutte antiacridienne, le service météorologique national dispose d’un centre régional de surveillance météorologique à Tamanrasset,  avec 40 stations de surveillance localisées dans cette wilaya du sud du pays et 80 autres éparpillées à travers le territoire national, a fait savoir M. Hammadèche. La journée d’information sur la météorologie, initiée par l’ONM, a permis au public de s’imprégner de ses missions quotidiennes, à travers un cycle de communications animé par des experts.

 

Source: El Watan.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires