Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

29 mai 2010 6 29 /05 /mai /2010 08:21

Malgré les pertes végétales et animales causées par les intempéries d’octobre 2008, survenues dans la wilaya de Béchar, cette région du sud-ouest du pays a enregistré une production exceptionnelle. En effet, grâce aux efforts déployés par les différents intervenants, en matière de soutien financier et d’appui technique pour la réactivation de l’activité agricole, Béchar a enregistré 63 350 q de céréaliculture sur un objectif de 42 000 q.
La direction locale des services agricoles a aussi enregistré une production de 179 300 q de fourrages sur des objectifs de 90 000 q, 490 200 q de maraîchage dont 12 000 q de pommes de terre et 26 q de viande rouge ainsi que 10 381 q de viande blanche. En matière de soutiens financiers pour la réactivation de l’activité agricole, 1 824 exploitants ont été touchés pour une consommation de 219 138 millions de dinars sur 516 550 millions de dinars d’engagement. Pour ce qui est du FNDIA, les mêmes services ont enregistré une consommation de l’ordre de 174 035 millions de dinars. Ce programme a concerné la plantation de 230 ha de palmiers dattiers et 262 ha d’oliviers, les deux conduits en goutte-à-goutte. Les autres réalisations physiques du FNDIA ont concerné l’installation de 170 ruches pleines, la réalisation de 81 puits équipés en pompes, la construction de 23 bâtiments d’élevage bovin et équipements de matériels laitiers, ainsi que la création de 11 centres d’engraissement camelins. En ce qui concerne l’année en cours, les responsables de la DSA prévoient une augmentation de 10% de la production par rapport à la campagne 2008/2009, la plantation de 300 ha de palmiers dattiers et 300 ha d’oliviers. En matière de production animale, les responsables de ce secteur comptent construire 14 bâtiments d’élevages de bovins et une vingtaine de centres d’engraissement camelins.


Source: R. R., Liberté.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires