Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 19:19

L’Assemblée populaire communale (APC) de Béchar a annoncé que le jardin public de la ville de Béchar, un site naturel plus que centenaire, bénéficie de travaux de réhabilitation qui y ont été lancés récemment.
Un montant de 30 millions de dinars a été dégagé par cette collectivité locale pour la réalisation de ces travaux qui concernent la construction sur une longueur de 500 mètres d’un mur de protection contre les inondations de l’oued Béchar mitoyen à cet espace, a indiqué le président de l’APC.
Ce jardin public, créé au début du XXe siècle, a été partiellement endommagé lors des inondations du mois d’octobre 2008, ce qui a nécessité une réflexion pour sa réhabilitation, en prenant en compte sa proximité de l’oued Béchar, a souligné le responsable de la commune. Les travaux de réhabilitation de ce site qui s’étend sur une superficie d’un hectare toucheront également l’ensemble de ses structures, notamment les allées de promenade, le réseau d’irrigation, et ses sentiers, en plus des lieux de rencontre, (cafés et buvettes). Par ailleurs, une opération portant sur la rénovation de la palmeraie qui fait partie du prolongement naturel de ce jardin est en cours de réalisation, à travers plusieurs milliers de plants de différentes espèces, et ce, au titre des actions d’amélioration du cadre de vie et de l’environnement à l’intérieur du tissu urbain de la ville de Béchar, a ajouté le président de l’APC.
Cette réhabilitation vient en fait le prolongement de nombreuses autres opérations qui ont été lancées depuis longtemps.
En effet, un montant de plus de 8 milliards de dinars a été investi depuis 2006 à Béchar dans différentes opérations d’amélioration urbaine à travers les 21 communes de la wilaya, a révélé la Direction locale de l’urbanisme et de la construction (DUC) de la wilaya.
Cet investissement, effectué au titre des différents programmes de développement pour l’amélioration des conditions de vie des citoyens, a permis le financement d’une centaine de chantiers de travaux de voirie, d’AEP, d’assainissement et d’éclairage public, ainsi que l’aménagement et l’embellissement des lotissements sociaux et anciens quartiers au niveau des collectivités locales, a indiqué à l’APS Rachid Saadoudi.
L’ensemble de ces chantiers, dont certains ont été réceptionnés alors que d’autres sont en voie de l’être, ont aussi concerné le bitumage des voies de communication à l’intérieur du tissu urbain des communes et l’installation de mobiliers et équipements urbains.
Concernant ces derniers, les responsables ont tenu compte des besoins des habitants, mais aussi des spécificités de l’urbanisme saharien et du cachet touristique des localités, a souligné le DUC. Ce programme a sensiblement contribué à l’amélioration du cadre de vie dans différents regroupements d’habitations, notamment au niveau des anciens quartiers de la ville de  Béchar où le retard en la matière a été rattrapé, a estimé ce responsable.


Source: R.C., La Tribune.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires