Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 16:15

Plus de 800 jeunes ont pris part à une trentaine de rencontres de sensibilisation sur la protection de la nature et de l’environnement, initiées en 2011 par le secteur de la jeunesse et des sports à travers la wilaya de Bechar, a indiqué mardi un responsable local du secteur.

Organisées dans le cadre du programme «2011, année mondiale de l’environnement», ces rencontres ont permis à la population ciblée de s’imprégner de la nécessité de protéger l’environnement, notamment les écosystèmes des zones arides, a-t-il indiqué. Des cadres des secteurs de l’environnement, des forêts et de la jeunesse et des sports ont animé ces rencontres dont l’objectif principal est d’aider les jeunes à développer des actions de protection de l’environnement et d’apporter des contributions concrètes en matière de préservation des écosystèmes des zones arides, comme c’est le cas de la wilaya de Béchar, a-t-on souligné. A ce titre, des sorties ont été organisées à travers plusieurs sites, notamment le barrage de Djorf Ettorba, où l’on recense une importante faune et flore endémiques aux régions arides, ou Dayet Ettiour (lac des oiseaux) qui renferme différentes espèces d’oiseaux aquatiques et autres poissons d’eau douce. Des campagnes de plantation de diverses espaces végétales ont été également menées en marge de ces rencontres, à travers les communes de Béni-Abbes et Abadla, dans le cadre des efforts de lutte contre le phénomène de désertification. Le secteur de la jeunesse et des sports, qui compte plus de 100 clubs de l’environnement à travers une quarantaine de structures de jeunesse, compte poursuivre ces rencontres avec l’organisation d’un cycle de rencontres similaires avec les enfants scolarisés, dans le but de faire découvrir à cette catégorie sociale l’intérêt de la préservation de l’environnement.

 

Source: La Nouvelle Republique.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires