Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 21:17

Si les Tours opérateurs et les agences de voyages localisés en France se sont déplacés en nombre au Salon International du Tourisme et des Voyages d’Alger, c’est que la clientèle potentielle est importante dans l’hexagone. Les « affinitaires », Algériens résidant à l’étranger et Français ou Européens ayant résidé par le passé dans ce pays, représentent, dixit l’Office National du Tourisme, dix millions de personnes.

L’objectif est bien évidemment de conquérir ce public en recherche de ses origines ou en quête de mémoire.
La France est du reste le premier pays émetteur de touristes vers l’Algérie en 2008.
Bernard Vacle organise pour la FNACA, Fédération nationale des anciens combattants en Algérie, Maroc et Tunisie, des voyages mémoriels.
Au printemps dernier, 40 personnes ont ainsi séjourné en Algérie, et un nouveau voyage aura lieu en mai 2010. Raymond Aldeguer, ancien « Pied-noir », a également franchi le Rubicon.

Le Grand Sud, une destination phare

Depuis 1974, il emmène, via l’agence de voyages Falhi, ceux qui, comme lui, ont vécu là-bas.
A cette clientèle, s’ajoute celle désignée sous le vocable d’ethnique ou de communautaire.
Il s’agit de la diaspora algérienne de France, qui représente 5 millions d’expatriés, et que les opérateurs approchent lors des salons Top Resa et MAP.
Même embellie pour le tourisme d’affaires qui va croissant. Il représente près de 30% du total des touristes étrangers. Pour information, sur le plan des échanges économiques, la France était, en 2008, le premier fournisseur de l’Algérie.
Enfin, il y a tous les amoureux d’aventure qui partent à la conquête du Sahara ou des cimes enneigées du Djurdjura, ceux qui sont tentés par le tourisme solidaire, ou encore ceux qui veulent découvrir ce patrimoine d’exception qui fait de l’Algérie le deuxième pays dépositaire -après l’Italie- d’édifices romains.

Routes des oasis, du sel et de l’or, des ksours…

Le ministère du tourisme peut dans ces conditions redéployer ses ambitions en s’engageant tout de go dans la promotion de son offre touristique.
En de multiples points d’un des plus beaux déserts du monde, comptant pour plus de 80% de la superficie totale du pays, différents circuits thématiques sont proposés.

Parcours de découverte éco-touristique pour apprécier l’artisanat traditionnel voire s’y s’initier. Itinérances avec méharées, trekking, bivouacs, raids, escalades, marathon de dunes, ski sur sable…
Ou encore ambiances festives et découverte des cultures locales, comprenant musique et fantasia... Assurément, le Sud algérien est une destination d’exception.

Bachir Djeribi, Président du Syndicat national des Agences de voyages Algérie et directeur de l’agence Club d’aventures africaines, accompagne depuis 1989, dans le Sahara, des groupes provenant d’Europe, du Canada et plus récemment des Etats-Unis, depuis l’ouverture par Air Algérie, en 2008, de la ligne aérienne Alger-Montréal.

La Saoura, au Sud-Ouest de l’Algérie, est l’un des circuits proposés. Dans cette région de ksours, le touriste pourra apprécier l’hébergement et la restauration de qualité dans l’une de ces maisons d’hôtes, a l’instar de celle gérée par Abdenour Haouati, à Taghit.

Source: Véronique Narame, www.tourmag.com.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Saoura
commenter cet article

commentaires

Ahmed Bounab 12/12/2009 19:36


Le SITEV, une kermesse ratée.
Décidé au dernier moment par l'impulsif ministre de tutelle, ce Salon a plutôt fait l'effet d'une modeste kermesse d'école :
- les opérateurs étrangers étaient absents (l'Office de Tourisme avait pourtant annoncé la présence d'une centaine d'agences invitées, mais seule une petite dizaine ont été vues çà et là). Même
l'Office de Tourisme Tunisien n'a pas daigné y assister, lorsqu'on sait que 1 million algériens passent leurs vacances en Tunisie chaque année.
- Les journalistes de la profession n'ont pas été invité. la conférence de presse de cloture tenue par Rahmani à la clôture a recueilli en tout et pour tout  3 questions !
- Le public était absent. Ce que en dit long sur les méthodes de communication des organisateurs.
- L'attroupement de badauds à l'hôtel El Djazair qualifié de "workshop" n'a rien apporté de concret. Pas de contrat signé ni promesse de collaboration aucune. Les quelques réceptifs algériens
présents etaient plutot déçus et amers.
L'ONT (Office National du Tourisme algérien) se vante sur son site (www.visitvitev.com) d'avoir reçu la visite d'imminentes personnalités comme Mme Zohra BEN BELLA, épouse (très âgée) de l'ex.
président Ahmed BEN BELLA, HADJ YALA, ministre des finances de CHADLI,  Abdelmadjid ATTAR, ancien ministre des ressources en eau, Kamal REZZAG-BARA conseiller du président en charge des Droits
de l’Homme, Mohamed ABBOU, ancien ministre de la Culture ou le colonel EL HABIRI, directeur général de la Protection Civile... Avec ces honorables "VIP", le tourisme algérien va décoller très fort
!
- Sous la charge de Cherif Rahmani, le tourisme algérien n'a pas décollé depuis plus de 2 ans maintenant.
La profession est en berne et les professionnels algériens du tourisme très inquiets.