Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 18:08

Une police du tourisme sera prochainement créée à travers le pays, a annoncé, hier à Béchar, le secrétaire d’Etat auprès du ministre du Tourisme et de l’Artisanat chargé du Tourisme, Mohamed Amine Hadj Saïd.

Cette instance spécialisée aura pour tâche de veiller à la sécurité des touristes nationaux et étrangers à travers les régions et zones à vocation touristique, a indiqué M. Hadj Saïd lors d’une visite de travail d’une journée dans la wilaya. «La relance que connaît actuellement le secteur du tourisme nous incite à mettre en place ce type de structure, en étroite collaboration avec la direction générale de la Sûreté nationale», a-t-il précisé. «La création de cette instance policière s’inscrit aussi dans le cadre des efforts de revalorisation et de la relance du secteur, dont le développement doit se faire avec la contribution des différents secteurs d’activité tant au niveau national que local», a souligné le secrétaire d’Etat chargé du Tourisme.

M. Hadj Saïd, qui intervenait lors d’une séance de travail en présence des cadres de son secteur et des directeurs de l’exécutif de wilaya, a insisté sur le rôle de chaque secteur «pour la promotion de la destination Algérie et pour que le pays retrouve sa place parmi les pays récepteurs de touristes, et ce, au vu de ses immenses potentialités naturelles, culturelles et sociales». A ce titre, il a fait part de l’accueil en 2011 de plus d’un million de touristes, 40% d’étrangers et 60% de binationaux. «Pour cette année, les prévisions sont de l’ordre de 3 millions de touristes. Aussi comptons-nous relancer et rétablir plusieurs circuits touristiques, notamment ceux des oasis de la Saoura en plus de la création d’autres circuits similaires, dans l’unique but de donner une nouvelle dynamique aux diverses activités touristiques dans le pays», a-t-il ajouté.
Auparavant, M. Hadj Saïd s’était rendu à l’hôtel Antar, relevant de l’Entreprise publique de gestion touristique de l’Ouest (EGTO) à Béchar.

Cette structure hôtelière, d’une capacité de 104 lits, vient de bénéficier d’une enveloppe de 970 millions de dinars destinée au lancement, dès le mois de janvier prochain, de travaux pour sa réhabilitation et sa modernisation. Cette opération, qui aura lieu en deux étapes, touchera, dans une première phase, une partie de cet hôtel composée de 16 chambres, tandis que la deuxième phase concernera l’ensemble de ses autres structures, à savoir 104 chambres, la réception, le restaurant, les cuisines et autres installations et servitudes, appelées à être modernisées selon les normes internationales, a indiqué le directeur de cette structure, Mourad Aït Mohand. «La réhabilitation de l’hôtel Antar et son adaptation aux normes internationales sont une importante étape pour le développement de l’hôtellerie dans la région de Béchar qui, de par sa vocation touristique, a réellement besoin d’une structure hôtelière digne de sa mission», a-t-il souligné.

 

Source: El Watan.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires