Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 11:03

Plus de 200 jeunes athlètes, issus de six wilayas  du sud du pays, prennent part à la 9e édition de la Semaine olympique  «Sport Sud», dont le coup d’envoi a été donné samedi au complexe sportif  du 18 Févier, à Béchar.  
Durant cet événement de deux jours consacré aux sports et jeux traditionnels, les jeunes athlètes participants exécuteront plusieurs exhibitions et démonstrations de ces disciplines. Ces démonstrations concernent notamment la pratique sportive du «Metrag», le «Grimper du palmier», la «Lutte traditionnelle», «Tachkount» (hockey sur  sable), en plus des autres jeux de société à caractère populaire.

 

Source: El Watan.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 11:01

La petite commune d’Igli, dans le sud de Béchar, a vécu des moments exceptionnels avec le départ du Marathon international, dont c’est la quatrième édition.

Près de 250 athlètes, dont des étrangers et nationaux résidant en France, participent à  la 12e édition du Marathon international des Dunes dont le départ a été donné, hier, à Igli (160 km au sud de Béchar). Ce marathon, qui se tient pour la quatrième année consécutive dans la région de Béchar, est prévu en trois étapes de 12 km chacune, autour des palmeraies et sites naturels des communes d’Igli et El Ouata, a précisé Abdelmadjid Rezkane, promoteur d’activités événementielles sportives. Des  équipes locales représentant les communes d’Igli, El Ouata et celle de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), deux athlètes belges, cinq Autrichiens, et deux autres athlètes français disputeront ce marathon, dont la clôture est prévue pour vendredi prochain.

La cérémonie du coup d’envoi de ce rendez-vous sportif qui s’est déroulée en présence des responsables locaux de la wilaya, de la daïra d’Igli et du secteur de la jeunesse et des sports, a été marquée par une forte présence des populations  de la région venues encourager les participants à cette manifestation sportive, qui se déroule pour la première fois à travers la région d’Igli. La réussite de cette première étape du Marathon est due, pour une grande partie, au soutien et aux aides  apportées par les autorités et la population de la daïra d’Igli, a souligné M. Rezkane.

Les participants à ce marathon se rendront aujourd’hui à El Ouata, (271 km au sud de Béchar), pour disputer la deuxième étape de cette compétition et revenir à Igli pour la 3e et ultime étape de ce marathon. En marge de cette manifestation, plusieurs activités culturelles et artistiques  et des visites touristiques à travers les  communes de Kenadza et Mougheul  sont prévues au profit des participants.

 

Source: El Watan

Repost 0
Published by Sofiane
commenter cet article
27 décembre 2011 2 27 /12 /décembre /2011 11:06

Dans un paysage littéraire caractérisé par une disette en matière de production, la maison de la culture de Béchar vient d’éditer de nouvelles publications susceptibles de meubler un espace littéraire bien maigre.

Les cinq publications sont pour la plupart des livres traitant de la période de résistance à l’occupation coloniale dans la région du sud-ouest à l’exemple de celle intitulée «Zegdous fierté et luttes» de Messaoud Baali et «le Message» de Mostéfa Bessadat en deux parties d’une centaine de pages chacune avec quelques illustrations authentiques de l’époque. Abdenbi Aberrachid, ancien cadre des Finances, est l’auteur d’un opuscule de poésies d’une soixantaine de pages qui a eu des échos à l’intérieur et à l’extérieur du pays. Fillali Hocine,  enseignant universitaire, publie un livre intitulé «Djerboise» en langue arabe.

Enfin, Fandaoui Hadj, notre confrère du quotidien d’Oran, qui en est à sa deuxième publication, vient d’éditer «Révélation du Sahara». C’est l’histoire d’un haut responsable, au centre de recherche et d’expérimentation des essais chimiques d’oued Namous, qui tombe amoureux d’une fille indigène et qui finit par la séduire et l’emmener en France à l’insu de ses parents.              

Source: M. Nadjah, El Watan,
Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 12:25

Les travaux de cette réhabilitation entamés depuis plusieurs années se prolongent indéfiniment et sont l’une des principales causes de la désaffection et du peu d’empressement des opérateurs économiques à investir. Le site industriel,  qui a pourtant bénéficié d’une enveloppe budgétaire de 300 millions de DA, souffre en particulier des carences en matière de viabilisation notamment l’AEP, l’assainissement, l’éclairage, le terrassement et l’installation des réservoirs d’eau. Une entreprise privée a été chargée des travaux de viabilisation du site pour un délai de 8 mois mais les travaux connaissent un rythme très long et durent depuis 4 années.

À titre d’exemple, le marché pour la construction du mur de clôture de zone a été confié à une entreprise qui s’est avérée défaillante et le maître de l’ouvrage a procédé à la résiliation du marché et les travaux de finition se trouvent ainsi à l’arrêt depuis 2 ans. De l’avis des experts, une réhabilitation totale de cette zone d’activités économiques, la mise en place des commodités nécessaires et autres outils de travail pourraient donner une impulsion nouvelle à l’emploi dans la région.                                       

Source: M. Nadjah, El Watan.
Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 17:54

Les poulains de Mohamed sont revenus, ce vendredi, de Mohammadia avec un point dans leurs bagages. Les Sudistes ont arraché un précieux nul devant une équipe du S.A.M. méconnaissable à cause, essentiellement, d’une forte pression.

D’ailleurs, la rencontre a été arrêtée à plusieurs reprises en raison des escarmouches entre un petit groupe de supporters du S.A.M. et les éléments du service d’ordre. Une anarchie indescriptible a régné dans les gradins du stade de Tighennif, tout au long de la partie. «La forte pression exercée sur le staff et les joueurs du S.A.M. a facilité notre tâche. On pouvait facilement gagner si ce n’étaient les nombreux arrêts qui cassaient notre jeu», nous dira un supporter béchari qui a fait le déplacement à Tighennif. Les co-équipiers de Motrani, meilleur buteur du Championnat, restent, cependant, optimistes pour la suite de la phase aller du Championnat.

Le week-end prochain, ils recevront, à Béchar, l’A.S.M.Oran qui a été battue à domicile ce vendredi par l’E.S. Mostaganem. «Il nous reste deux rencontres à disputer dans cette phase aller. Nous recevrons l’A.S.M.Oran qui reste, malgré son faux pas à domicile ce vendredi, l’une des meilleures équipes de ce Championnat, avec des joueurs et un staff technique chevronnés. Il ne faut pas oublier que l’A.S.M.O. est une école qui a formé de nombreux joueurs de l’élite nationale. Puis nous irons à Biskra, croiser le fer avec l’U.S.B. On est optimiste pour la suite. Sauf accident de parcours, nous resterons sur le podium», déclare malicieusement, sourire au coin des lèvres, Mohamed, le jeune président de cette redoutable et fulgurante équipe de Béchar.   

 

Le joueur Bousmaha sérieusement blessé suite à une agression

 

Le joueur de la J.S. Saoura, Bousmaha, a été agressé par deux joueurs du S.A.Mohammadia, dans le tunnel du stade de Tighennif, lors de la mi-temps. Il a été évacué sur une civière et sera indisponible pour la prochaine rencontre, nous a déclaré un dirigeant de la formation du sud, qui a pu suivre cette rencontre.    

Source: A. Boutaleb, El Watan.
Repost 0
Published by Sofiane - dans Saoura
commenter cet article
10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 17:56

Une nouvelle zone industrielle de 200 ha , destinée à accueillir de nouveaux investissements, publics et privés, sera réalisée en 2012 à Bechar, a-t-on appris auprès des services de cette wilaya.
Ce projet s'inscrit dans le cadre d'un programme portant sur la création de 36 nouvelles zones industrielles à travers le pays, a-t-on signalé.  Une nouvelle zone d'activités, dont l'assiette foncière n'a pas encore été déterminée, est également projetée à Bechar, dans le but d'y accueillir différentes activités artisanales ou à caractère industriel, a-t-on ajouté. L'actuelle zone industrielle de Bechar, qui s'étend sur une superficie de 152 ha , et au regard de sa proximité du tissu urbain de la ville, ne répond plus aux besoins en foncier industriel nécessaire à l'implantation de nouveaux projets d'investissement, d'ou la nécessité d'en créer une nouvelle.


Source: Ryad.B, www.lemaghrebdz.com.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 17:59

La première édition du salon national du livre de Bechar a attiré, depuis son ouverture le 23 novembre dernier, 65.000 visiteurs, a-t-on appris mercredi des organisateurs.

Au vu de ce nombre "important" de visiteurs, il a été décidé le prolongement jusqu’au 15 décembre de cette manifestation culturelle, dont la clôture est initialement prévue pour aujourd’hui, a précisé le responsable de l’entreprise privée initiatrice de ce salon.

Ce salon propose plus de 15.000 titres, entre livres et autres documents audiovisuels en langue nationale et française, avec une réduction de prix de 25% assurée par les 25 éditeurs participants.

Ce rabais est, en partie, à l’origine de l’engouement suscité par cette manifestation, qui a été aussi marquée par l’organisation de plusieurs autres activités artistiques et musicales, expliquent les organisateurs.

 

Source: APS.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Culture
commenter cet article
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 18:01

Le parc national de Taghit (Béchar), projet relevant du secteur des forêts et destiné à la protection de l’environnement et de la biodiversité de la vallée de la Saoura, sera créé au cours du 1er semestre 2012, selon la conservation locale des forêts de la wilaya de Béchar. Ce projet environnemental, qui a nécessité plusieurs années pour son élaboration par le secteur des forêts et le mouvement associatif local activant dans le domaine de la protection de l’environnement, permettra la protection et la surveillance de la faune et de la flore de cette vallée, et ce, sur une superficie de 85 000 hectares extensibles à 200 000 ha.
La création de ce parc national  constitue un outil important dans la prise en charge et la protection de la biodiversité d’une région allant de Béni Ounif à Abadla, en passant par celle de Taghit.

 

Source: Liberté.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Saoura
commenter cet article
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 11:34

De fortes précipitations ont affecté dans la journée d'hier plusieurs régions de l'Ouest, Centre et Est du pays, comme annoncé, avant-hier, par l'Office national de météorologie.

Ainsi, des averses importantes ont été constatées à Oran et plusieurs autres wilayas de l'Ouest, notamment à Sidi Bel-Abbès, Mostaganem et Tlemcen.

Dans la wilaya de Bechar, les précipitations enregistrées ces dernières 24 heures ont provoqué l'effondrement partiel des toitures de 28 habitations et l'inondation d'un lycée et d'une caserne des Gardes-Frontières, a indiqué hier le responsable de l'unité principale de la Protection civile.

Ces dégâts ont été constatés au cours de 30 interventions effectuées samedi et dimanche par les équipes de secours et d'intervention de la même unité à travers le chef-lieu de la wilaya, a précisé le lieutenant Nacer Boulbit.

La cour et l'entrée principale du nouveau lycée de Bechar, situé à proximité de la gare ferroviaire de la ville, et le casernement des unités des Gardes-Frontières relevant de la Gendarmerie nationale, ont été complètement inondés par les eaux de pluie, nécessitant l'intervention des éléments de la Protection civile pour leur pompage, a ajouté le même responsable.

Ces précipitions ont entraîné aussi la crue de plusieurs oueds et cours d'eau de la région, notamment l'oued de Bechar.

Plusieurs artères de la ville sont devenues, par ailleurs, impraticables à cause de la stagnation des eaux de pluie par manque de réseaux d'évacuation, a-t-on constaté.

Les réseaux des routes nationales et de wilaya ainsi que les chemins vicinaux de la région demeurent cependant ouverts à la circulation routière, a-t-on signalé au groupement de wilaya de la Gendarmerie nationale.

Pour rappel, le BMS de l'office de météorologie avait indiqué que des pluies assez marquées, parfois sous forme d'averses orageuses, devaient affecter plusieurs wilayas à l'Ouest, au Centre et à l'Est du pays à partir de samedi après-midi.

Les pluies devaient toucher dans un premier temps les wilayas de Nâama, El-Bayadh, Laghouat, Djelfa, M'sila, Batna et le nord de Biskra avec des cumuls estimés à 50 mm de samedi à 15h au dimanche à 18h.

Quant aux wilayas de Tlemcen, Aïn Témouchent, Oran et Mostaganem, des averses plus importantes étaient attendues avec des cumuls estimés à 70 mm et pouvant atteindre 100 mm sur la bande côtière durant la validité de ce BMS, du dimanche à 15h au lundi à 21h.

 

Source: M.M., Le Quotidien d'Oran.

Repost 0
Published by Sofiane
commenter cet article
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 11:53

Un projet de mise en terre de 41.000 plants arboricoles, sur une superficie de 600 ha, dont la moitié consacrée à l'olivier, vient d'être lancé à travers les 21 communes de la wilaya de Béchar, a-t-on indiqué à la conservation locale des forêts.
Tropis cent (300) autres ha seront plantés de plusieurs espèces végétales adaptées au climat aride de la région, notamment le pistachier de l'Atlas, et ce dans le but de la diversification de la flore locale, a-t-on précisé.
Ce projet, inscrit dans le cadre du programme 2010-2011, vient aussi en renforcement aux actions de lutte contre le phénomène de la désertification et l'amélioration de l'environnement, à travers le territoire de la wilaya de Béchar, selon la même source.
Une opération portant sur l'extension de la pépinière du secteur de 1 à 2 ha, dans le but du renforcement de ses capacités de production estimées actuellement à 23.000 plants, est également au menu des projets du secteur des forets pour l'année 2011.
Le secteur a procédé depuis 2002 à la mise en terre de quelques 20.000 plants sur une superficie de 1915 ha, dont 1.000 ha de mis en défens, 110 ha de fixation de dunes, 280 ha dédiés uniquement à l'olivier, et 75 autres ha consacrés à l'arboriculture, a-t-on souligné à la conservation des forêts.

Source : Messaoud L., Le Patriote.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article