Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 19:36
Le directeur de l'Office du Parc Omnisports, M.Larroussi Abdelhamid, ne cesse de le répéter : « Certaines infrastructures nécessitent une réhabilitation. Elles ont été sérieusement endommagées lors des inondations d'octobre 2008 dont le terrain de football. Hormis cela, tout va pour le mieux ». Les salles, l'on se rappelle, avaient abrité des centaines de familles sinistrées lors de ces intempéries. Certaines d'entre-elles avaient même subi des aménagements pour ce faire. Actuellement, après quelques petits travaux, elles sont de nouveau opérationnelles. Mais le terrain de football situé à Bechar-Djedid est abandonné. Les équipes locales ont été délocalisées au stade du 20 août, à l'intérieur de la ville de Bechar.

Source: L.M., El Watan.
Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 21:16
Pour cette rentrée la wilaya de Béchar compte 5 365 stagiaires dont 1 365 nouveaux inscrits. Il est à rappeler que 905 jeunes dont 643 filles. Quant à l’apprentissage, le nombre des scolarisés est de 460 stagiaires dont 208 filles. 86 stagiaires sont en formation qualifiée, selon les niveaux. Ces derniers sont conventionnés avec les organismes SPAS, l'université, la direction du commerce et la direction des mines de la wilaya de Béchar. Il est à noter que 218 détenus dont 6 filles suivront leurs études de formation dans le centre pénitentiaire qui seront encadrés par des instructeurs. En outre, 315 handicapés suivront aussi les cours de la même formation dans le même contexte des conventions. Par ailleurs, 354 stagiaires sont inscrits dans le cadre de la formation à distance hors de la wilaya.

Source: M. Smail, La Nouvelle République.
Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 21:09
Le coup d'envoi du début de l'année de la formation professionnelle 2009-2010 a été donné ce dimanche au niveau de l'Institut de formation professionnelle, par le wali de Béchar, en présence des autorités locales. Ainsi, dans son allocution de bienvenue, le DEFP annonça que le secteur enregistre pour cette année un total de 5.365 stagiaires, dont 955 nouveaux inscrits retenus contre 1.365 postulants avec 951 filles. La formation résidentielle pour sa part compte 905 candidats, parmi eux 643 filles. En apprentissage, l'on enregistre 460 élèves dont 208 du sexe féminin et, pour la première fois, l'institut prend en charge la formation de 3 sections supplémentaires, l'une dans le bâtiment tout corps d'état, la seconde, pour les archives et enfin, la troisième concerne les secrétaires principales de directions.

 La formation conventionnée, sollicitée par des établissements locaux, compte 86 agents divers et 31 handicapés. S'agissant des détenus, ils sont au nombre de 218, parmi eux 6 femmes. Les écoles privés comptent pour leur part 354 stagiaires inscrits dans le cadre de la formation à distance. Notons le renforcement du secteur par 2 centres de formation, dont l'un réceptionné dans la ville de Kenadsa et le second en cours de réalisation à Béni-Ounif, commune distante de 110 km de Béchar. Enfin, le wali de Béchar au cours de son intervention passa en revue les perspectives d'emplois pour les jeunes en cours de formation en citant les principaux programmes de développement inscrits au profit de la wilaya et ceux concernant l'investissement privé pour lesquels, la formation doit s'adapter.

Source: A. Roukbi, Le Quotidien d'Oran.
Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
19 octobre 2009 1 19 /10 /octobre /2009 21:11

Ils sont près de 5 800 stagiaires qui doivent, à partir d'aujourd'hui, rejoindre le nouvel Institut de formation professionnelle à l'occasion de la rentrée professionnelle qui s'est déroulée en présence des autorités locales et de Mme Chargou Akila, directrice centrale au ministère de la Formation professionnelle.

 

Sur ce chiffre cité, 1 658 élèves stagiaires sont répartis entre la formation résidentielle (968), l'apprentissage (657) et la formation continue (33). En plus, les stagiaires ont le choix entre plusieurs spécialités offertes, notamment celles ayant un rapport direct avec la main-d''uvre qualifiée qui fait défaut (maçons, électriciens, plombiers, etc.) dont le marché local connaît depuis plusieurs années des perturbations chroniques. A noter que 257 jeunes dont 6 filles détenus du centre de rééducation poursuivent une formation dans le cadre d'une convention avec le ministère de la Justice. Aussi, pas moins de 44 femmes au foyer reçoivent une formation dans le domaine précis de l'art culinaire. Mais la nouveauté pour cette rentrée professionnelle 2009 est la création d'un internat de 80 lits. Une autorisation de programme (AP) de 20.000.000 DA a été dégagée pour la réalisation et l'équipement de cette structure d'accueil interne des stagiaires qui a été inaugurée hier.

 

Source: M. Nadjah, El Watan.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
18 octobre 2009 7 18 /10 /octobre /2009 20:24
Les travaux de réalisation d’un hôpital psychiatrique  d’une capacité de 120 lits seront lancés avant la fin de ce mois d’octobre, a-t-on appris hier auprès de la direction de la santé, de la population et  de la réforme hospitalière (DSPRH), de la wilaya.    
Inscrit au titre des opérations de développement et renforcement des structures  spécialisés, ce projet d’un coût global de 15 millions de dinars aura une fois  réceptionné  une dimension régionale, a-t-on précisé . Cette structure sanitaire soulagera et mettra fin au transfert des malades  du Sud-Ouest vers les hôpitaux psychiatriques du nord du pays , a-t-on encore  ajouté.    Le secteur de la santé de la wilaya de Béchar sera également renforcé  par la réalisation d’une structure  hospitalière de 120 lits au chef-lieu de  la daïra d’Abadla dans la perspective de l’amélioration et modernisation des  prestations  médicales, et assurer une meilleure prise en charge des malades  de cette collectivité locale située au sud de la wilaya .      
Au cours de cette année, plusieurs structures dont deux importantes polycliniques  aux chefs-lieux des communes de Béchar et El-Ouata ont été ouvertes aux malades.      
Un  centre de soins intermédiaires pour toxicomanes a été également ouvert  à Béchar au titre du  programme national de prévention et lutte contre la   toxicomanie.

Source: El Moujahid.
Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
17 octobre 2009 6 17 /10 /octobre /2009 20:29
Le 5e festival international de musique «Nuits de la Saoura» se déroulera du 28 au 31 décembre prochain à Béni Abbès, dans la wilaya de Béchar, a-t-on appris jeudi des organisateurs. Initié conjointement par l’association locale Hilal Saoura et l’association française Nuits Métis de Marseille, le festival a pour but de développer et de renforcer les échanges culturels, le dialogue entre les peuples et la promotion des jeunes artistes, soulignent-ils. Le programme du festival prévoit, en plus de soirées de spectacles ouvertes gratuitement au public, des résidences d’échanges entre artistes nationaux et étrangers, la poursuite de l’opération de rénovation de la résidence d’artistes «Hadj Berrehou», située au Ksar de Béni-Abbès, et des expositions sur les différentes facettes du patrimoine matériels et immatériel de la région. Des circuits touristiques au niveau des sites historiques, archéologiques et naturels de la daïra de Béni-Abbès, connue mondialement par la beauté de ses paysages sahariens, notamment sa grande et séculaire palmeraie, figurent aussi au programme de cette manifestation inscrite parmi les grands rendez-vous culturels organisés annuellement dans la wilaya de Béchar.

Source: APS/La Nouvelle République.
Repost 0
Published by Sofiane - dans Culture
commenter cet article
11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 09:20
Chapeauté par M. Mohammed Cherif Belahrech, représentant du ministre de l'Aménagement du territoire, de l'Environnement et du Tourisme, en présence du représentant du PNUD en Algérie, du wali de Bechar et du président de l'APW, la réunion consacrée à la présentation du projet d'appui au renforcement des capacités nationales pour l'analyse des facteurs de vulnérabilité liés aux risques et catastrophes en Algérie s'est tenue cette fin de semaine au siège de la wilaya en sa qualité de wilaya pilote. Lors de son intervention devant les participants à cette rencontre, M. Mini Hassane, coordonnateur, expliqua que ce projet lancé par le MATET avec l'appui du PNUD s'inscrit dans le cade de la continuité des efforts engagés par le gouvernement algérien dans sa politique de gestion de la vulnérabilité aux risques et catastrophes naturelles. Ainsi, les pouvoirs publics ont mis en place un dispositif législatif et réglementaire notamment la loi numéro 04-20 du 25 décembre 2004 relative à la prévention des risques majeurs et à la gestion des catastrophes. Le comité technique local institué par cette loi a pour tâche entre autres de préparer in situ les éléments d'appréciation et d'appréhension des risques considérés, d'organiser la collecte des données et des informations pertinentes sur les risques identifiés et suivre la mise en oeuvre de l'opération en participant activement à la réalisation des travaux. A travers ce projet dont la wilaya de Bechar est retenue parmi les 9 wilayas pilotes, les objectifs assignés aux responsables locaux sont la réalisation d'activités locales de réduction de vulnérabilité aux catastrophes naturelles, promouvoir les plans locaux de prévention des risques et des plan locaux de gestion des catastrophes en utilisant des outils modernes d'étude et d'aide à la décision. Pour ce faire, une zone d'étude a été choisie pour y mener le programme retenu par le projet au niveau de la wilaya. Par ailleurs, le programme de formation consentie et les rencontres régionales, dira M. Mini, ont permis de doter les CTL d'outils et de connaissances à même de leur permettre de comprendre le processus et de participer activement aux travaux. Les phénomènes de risques retenus dans le rapport préliminaire présenté conjointement par la DPAT et la DUC de Bechar sont les inondations, la dégradation des sols et les glissements.

 Notons enfin que lors du débat il a été remarqué l'omission des autres communes de la wilaya du champ d'action du projet car se limitant uniquement à la ville de Bechar mais aussi l'absence de représentativité des élus au sein du CTL. La date fixée pour la remise de l'étude au MATET est le 31 décembre 2009.

Source: A. Roukbi, Le Quotidien d'Oran.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 18:26
La wilaya de Béchar a bénéficié, ces derniers jours, d’un projet d’étude et de réalisation d’une station d’épuration, a-t-on appris auprès du premier responsable de cette wilaya. Selon le même responsable, le choix du site de cet important projet a été choisi et les travaux de construction débuteront après la publication de l’appel d’offres et le choix des entreprises réalisatrices.

Source: R. R., Liberté.
Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 18:25

L'Exposition « Portes ouvertes sur la journée arabe de l'Habitat », organisée, aujourd'hui, à la maison de la culture, permettra au public de découvrir divers instruments d'urbanisme codifiés et affichés sur des panneaux, ainsi que le nombre de logements réalisés, en cours de réalisation ou encore à l'étude.

 

Ainsi, on apprend que les logements sociaux attribués entre 1999 et 2008 s'élèvent à 3916 unités et que 1680 ont été réalisés et non encore livrés durant l'année en cours. Sur un programme de 96 logements FNPOS, dont le démarrage date de 2001, seules 52 unités ont été livrées. Malgré les efforts consentis dans ce domaine, la demande sociale demeure encore très forte car pas moins de 8000 dossiers assainis par la commission de daïra restent à satisfaire. Dans cette exposition, promoteurs immobiliers publics et privés sont présents. 200 logements formule LSP initiés par l'URBAT sont en voie d'achèvement et 265 autres unités de la même formule sont en construction par des promoteurs privés. Mais l'originalité de l'exposition d'aujourd'hui à Bechar est la sortie, l'année prochaine, du nouvel Institut Professionnel de Techniciens Supérieurs maquettistes de dessins, architectures et suivi, un module ajouté dans le cadre de la formation assurée pour répondre aux besoins pressants en matière de réhabilitation du patrimoine des ksour touchés par des inondations ou menaçant ruine.

 

Source: M. Nadjah, El Watan.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 18:05
Un théâtre régional d'une capacité de 500 places sera réalisé en 2010 à Béchar pour un montant de 400 millions de dinars, a-t-on appris, lundi, de la direction de la culture de la wilaya. Ce projet, inscrit au titre des programmes sectoriels, a pour objectifs la promotion et le développement des activités théâtrales et la dotation de la capitale de la Saoura d'un théâtre pouvant être un outil de rayonnement culturel et artistique, a-t-on indiqué.

Source: La Nouvelle République.
Repost 0
Published by Sofiane - dans Culture
commenter cet article