Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

4 octobre 2009 7 04 /10 /octobre /2009 21:04
Une séance de travail a été tenue ce vendredi au siège de la wilaya, couronnant la visite de travail effectuée par Son Excellence l'ambassadeur du japon en Algérie, M. Kamitani Takechi, accompagné de M. Xavier Uvanehalle, directeur général du Programme Handicap international. Etaient présents à cette séance, le président de l'APW, Mmes Bencheikh et Hamza du ministère de la Solidarité, les représentants des titres de presse, la radio et télévision locale.

 Cette visite s'inscrit dans le cadre des travaux de réhabilitation du foyer pour enfants assistés financé par les deux parties en présence. M. Azzedine Mechri, wali de Béchar, dans son allocution de bienvenue, remercia Son Excellence l'ambassadeur du Japon pour les efforts consentis par son pays notamment pour ce qui est de l'amélioration des conditions d'accueil des enfants dans cette pouponnière. M. Xavier a été gratifié des mêmes égards pour la contribution de Handicap international. M. Kamitani a, pour sa part, remercié l'ensemble des intervenants, de près ou de loin, à la concrétisation de ce noble objectif social, que son pays participe dans plusieurs wilayas à des actions de ce genre, et ce depuis l'amélioration de la situation sécuritaire, dira-t-il. Insistant sur le volet de soutien aux victimes des mines antipersonnel et à leur réadaptation, M. Xavier dira que les actions de Handicap international lui ont permis d'obtenir le prix Nobel en 1997 et la modeste participation de son groupe au financement d'une partie des travaux réalisés au niveau de la pouponnière vient à point nommé. Mme Bencheikh, responsable du secteur au niveau du ministère de la Solidarité, dira à l'endroit de l'assistance, actuellement 1.200 enfants assistés sont recensés au niveau des foyers en Algérie dont 800 sous Kafala, 140 repris par leurs mères biologiques et 260 se trouvent dans les 40 pouponnières existantes à l'échelle nationale, 25 pour les âgés de 0 à 6 ans, et 15 pour les autres âges. Selon cette responsable centrale pour le projet de réhabilitation de la pouponnière de Béchar qui a coûté 150.000 euros, la participation japonaise a été de 66.000 euros et Handicap international pour 39.000 euros, soit un total de 105.000 euros, auquel s'ajoute la contribution de la wilaya.

 Des spécialistes français en matière de gestion de foyers pour enfance assistée mettent en évidence que tous les enfants sont en bonne santé avec réduction de la carence affective malgré la privation de famille, une bonne tenue des lieux de vie et un personnel formé pour la circonstance très disponible. Au cours d'un échange d'idées lors de la visite du site, le wali sollicita une contribution complémentaire pour achever la deuxième tranche des travaux.

Source: A. Roukbi, Le Quotidien d'Oran.
Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
3 octobre 2009 6 03 /10 /octobre /2009 18:49
Des projets d'une valeur globale de 258 millions  DA visant la promotion et le développement du secteur du tourisme dans la wilaya de Bechar, seront lancés prochainement, au titre du plan quinquennal 2010-214, a-t-on appris de la direction du secteur. 
Parmi ces projets, la réalisation d'une piste touristique de 25 km à travers la grande palmeraie de Béni-Abbes (264 km au sud de Bechar), considérée avec Taghit comme les principaux pôles touristiques de la région, a-t-on précisé. 
La réalisation de cette piste touristique permet l'organisation de circuits motorisés à l'intérieur de ce site naturel, et de protéger celui-ci des actes de vandalisme ou de destruction et de la pollution, a-t-on souligné. 
Son ambition est de développer des activités touristiques de la ville de Beni-Abbes dont l'aérodrome vient également d'être doté d'une piste d'envol longue de 3.000 mètres, selon la même source. 
Un projet de centre d'animation et d'information sur le tourisme est également retenu en faveur de la wilaya de Bechar, pour promouvoir la diversité des produits touristiques locaux et faire connaître les possibilités d'investissement au niveau des 21 communes de la wilaya, plus particulièrement celles au fort potentiel telles Béni-Abbes, Taghit, Lahmar, Boukais et Mougheul, a-t-on ajouté à la direction du tourisme. 
On signale, par ailleurs, un projet de création d'une zone d'expansion touristique à El Ouata, chef lieu de daira situé à 271 km au sud de Bechar, dans le but d'encourager l'investissement dans cette partie de l'extrême sud du territoire de la wilaya.

Source: APS/ La Tribune.
Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 19:27

Des projets d'une valeur globale de 258 millions  DA visant la promotion et le développement du secteur du tourisme dans la wilaya de Bechar, seront lancés prochainement, au titre du plan quinquennal 2010-214, a-t-on appris de la direction du secteur. 
Parmi ces projets, la réalisation d'une piste touristique de 25 km à travers la grande palmeraie de Béni-Abbes (264 km au sud de Bechar), considérée avec Taghit comme les principaux pôles touristiques de la région, a-t-on précisé. 
La réalisation de cette piste touristique permet l'organisation de circuits motorisés à l'intérieur de ce site naturel, et de protéger celui-ci des actes de vandalisme ou de destruction et de la pollution, a-t-on souligné. 
Son ambition est de développer des activités touristiques de la ville de Beni-Abbes dont l'aérodrome vient également d'être doté d'une piste d'envol longue de 3.000 mètres, selon la même source. 
Un projet de centre d'animation et d'information sur le tourisme est également retenu en faveur de la wilaya de Bechar, pour promouvoir la diversité des produits touristiques locaux et faire connaître les possibilités d'investissement au niveau des 21 communes de la wilaya, plus particulièrement celles au fort potentiel telles Béni-Abbes, Taghit, Lahmar, Boukais et Mougheul, a-t-on ajouté à la direction du tourisme. 
On signale, par ailleurs, un projet de création d'une zone d'expansion touristique à El Ouata, chef lieu de daira situé à 271 km au sud de Bechar, dans le but d'encourager l'investissement dans cette partie de l'extrême sud du territoire de la wilaya.


Source: APS/ La Tribune.
Repost 0
Published by Sofiane - dans Saoura
commenter cet article
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 18:29

L'entreprise Kanagaz, filiale de Sonelgaz, retenue pour le projet gazoduc El Biodh Sid Cheikh-Bechar, vient de lancer les premiers coups de pioche des travaux des tronçons Bechar-Abadla-Béni Abbès ainsi que le tronçon Bechar-Taghit.

L'entreprise a déjà ouvert 45 km de piste et 22 km de 12 pouces de canalisations sur le site ont été réceptionnés. En outre, Kanagaz va livrer 7 km de canalisations par semaine. L'entreprise nationale Cosider participera aussi à la réalisation du projet d'acheminement du gaz naturel qui coûtera 17.891.000.000 DA dont les travaux vont durer deux années. Cependant, on souligne que cette nouvelle source d'énergie, qui sera acheminée vers la wilaya, présente une multitude d'avantages par rapport au gaz propane actuellement utilisé par les foyers. Le premier avantage qu'on cite est indéniablement l'absence de risque puisque l'approvisionnement est assuré par des conduites souterraines sécurisées alors que le propane est transporté par camions citernes qui sillonnent les artères de la ville et qualifiés de « bombes en circulation » pour être ensuite injecté dans des centrales. Cinq autres localités, à savoir Béni Ounif, Taghit, Abadla, Beni Abbès et Kénadsa, seront desservies par la nouvelle énergie et on prévoit déjà plus de 30.000 abonnés dans la wilaya, soit, en termes de pénétration dans les foyers, une évolution de 60% au lieu de 11% actuellement.

 

Source: M. Nadjah, El Watan.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 18:28

Une enveloppe financière de 250 millions de dollars sera consacrée aux travaux de réalisation d'une cimenterie à Benzireg, à une cinquantaine de km au nord de Bechar, a-t-on appris.

Ce projet a été confié à l'entreprise nationale Sonatrach avec un partenaire étranger dont la nationalité n'a pas été révélée. Le lancement des travaux de ce projet, qui a suscité l'engouement dans la région éprouvée par le chômage, débutera au mois de février ou mars prochain, selon la même source. Les travaux s'étaleront sur deux années. La capacité de production de la cimenterie se situe aux alentours d'un million de tonnes par an. On prévoit déjà 250 emplois fixes et permanents.

 

Source: M. N., El Watan.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 18:24
Un projet de réalisation d’une base nautique au plan d’eau du barrage de Djorf Ettorba, à une soixantaine de km au sud de Béchar, a été inscrit pour promouvoir cette discipline sportive et l’activité touristique dans la région, a-t-on appris de la direction de la jeunesse et des sports (DJS).
Le projet, d’une estimation de 20 millions de dinars et dont l’étude technique a été déjà réalisée localement, attend l’approbation du ministère des Finances pour débloquer l’enveloppe nécessaire à sa réalisation conjointement par le secteur de la jeunesse et des sports et la fédération algérienne de voile, il est destiné à la promotion de la pratique de la voile dans cette région du sud et permettre à la jeunesse de la région de s’adonner aux plaisirs des sports aquatiques. En plus de son intérêt sportif, le projet permettra, une fois concrétisé, de promouvoir aussi les activités touristiques dans la zone humide de Djorf Ettorba, précisent les responsables de la DJS de Béchar.
Le plan d’eau du barrage de Djorf Ettorba, avec sa capacité de stockage estimée à 365 millions de mètres cubes, est considéré comme l’un des plus importants en Afrique, indique-t-on de même source.

Source: La Nouvelle République.
Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
29 septembre 2009 2 29 /09 /septembre /2009 18:31

Les travaux du pôle universitaire de 20.000 places pédagogiques, situé sur la route de Lahmar (ksour du Nora), sont toujours en cours. Sur la première tranche de l'opération qui inclut 4000 places pédagogiques et 4000 lits, seules 2000 places sont en voie d'achèvement.

En outre, 2500 lits seront prochainement livrés et 1500 autres sont en cours de travaux atteignant un taux physique de 65%. Ce pôle sera doté de plusieurs dépendances dont deux salles polyvalentes, des restaurants, logements d'astreinte, aires de jeux et informatique. La viabilisation du site et une partie de la voirie sont achevées. Par ailleurs, cinquante villas sont prévues et seront réservées aux enseignants universitaires. A cet effet, une autorisation de programme (AP) de 200.000.000 DA a été allouée pour la construction de ces logements. La DUC a inscrit soixante-dix autres villas qui sont en cours d'études avec érection d'un mur de clôture de l'enceinte universitaire dotée de trois portes d'entrée et évalué par les mêmes services à 40.000.000 DA. Neuf mille étudiants sont inscrits pour la rentrée universitaire 2009-2010.

 

Source: M. Nadjah, El Watan.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 18:33

L'université de Bechar organisera, le 24 octobre prochain, plusieurs concours d'accès à la Fonction publique pour le compte des administrations locales et régionales.

Ces recrutements concernent des administrateurs, assistants principaux, des financiers, des comptables ainsi que des ingénieurs en informatique. Ces cadres vont pouvoir exercer à la direction du Budget, du Trésor public et des Collectivités locales. Mais ces différents concours sont fixés à la même date, soit les 24 octobre. C'est pourquoi des postulants protestent déjà et souhaitent voir ces concours se dérouler à des dates différentes afin d'offrir, disent-t-ils, aux récalés, une chance supplémentaire de pouvoir se presenter à d'autres. Il est à noter que, depuis plusieurs années, la Fonction publique ne recrute plus et les cadres mis à la retraite sont remplacés par ceux de la formule du filet social ou pré emploi.

 

Source: M. Nadjah, El Watan.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
24 septembre 2009 4 24 /09 /septembre /2009 18:50
Une enveloppe de 55 millions de DA vient d'être dégagée par le secteur de la culture pour la restauration de sites historiques dans la wilaya de Bechar, a-t-on appris mercredi de la direction du secteur.

Parmi ces sites historiques, l'on cite les espaces communs des Ksour de Taghit, Kenadza et Beni-Abbès, classés patrimoine architectural national.

 

Leur restauration est devenue nécessaire, au regard des dommages qu'ils ont subi suite aux intempéries et inondations d'octobre dernier et ayant provoqué l'effondrement d'importantes parties des structures de ces Ksour, dont l'ancienne mosquée du Ksar de Taghit, construite il y a plus de 15 siècles, a souligné la même source.
Ces trois Ksour avaient déjà fait lئobjet dès 2002 dئune vaste opération de restauration et de mise à niveau pour un coût de plus de 230 millions DA, ayant permis la sauvegarde de nombreux lieux et espaces communs, ainsi que la restauration de plusieurs habitations dئintérêts historique et architectural, a-t-on rappelé.

Cependant, l'opération avait été menée en l'absence dئutilisation de matériaux de construction adéquats nécessaires à la restauration de ce type d'ouvrages, a déploré le responsable du service technique de la commune de Taghit.

Le recours aux entreprises spécialisées et aux nouvelles techniques de restauration est nécessaire pour la sauvegarde et la protection de ce patrimoine architectural national, a-t-il souligné.

 

Source: APS/ Algérie Soir.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 18:36

Le Plan de circulation automobile, réalisé par l'entreprise du métro d'Alger, dans les années 1990, s'avère aujourd'hui inadapté.

Aussi, il n'est pas exagéré de dire que l'agglomération urbaine est au bord de l'étranglement. Il est à signaler que sur la quasi-totalité des axes routiers, il n'existe pas de passages cloutés et les quelques feux de signalisation mis en place ne sont pas fonctionnels pour la plupart. Cet état de choses est aggravé par la problématique obsessionnelle pour le conducteur de trouver un espace de stationnement sur la voie publique. Devant une telle situation, certains n'ont pas manqué de préconiser, comme première solution urgente, la création des aires de stationnement et parkings à étages. La deuxième solution suggérée serait d'envisager l'ouverture des voies transversales dans le cadre des études que doit impérativement prendre en charge la future révision actuelle du Plan directeur et d'aménagement urbain (PDAU). La ville de Bechar s'étire sur une longueur de 17 km et 5 km de large avec seulement deux principaux axes routiers Nord-Sud empruntés par des milliers de véhicules légers et poids lourds.

 

Source: M. Nadjah, El Watan.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article