Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

25 avril 2009 6 25 /04 /avril /2009 18:55
A Béchar, au centre de loisirs familial (CLF), le 23 et 24 de ce mois d’avril, la Gendarmerie nationale a organisé des portes ouvertes sur la gendarmerie et ses services au profit des citoyens afin de faire connaître cette institution qui œuvre jour et nuit sur la garantie d’une sécurité durable sur le territoire national.
L’ouverture s’est faite en présence du chef de l’état-major, du commandant régional de la Gendarmerie nationale de la troisième Région militaire et des autorités militaires et civiles. La visite de plusieurs sites par un grand nombre de visiteurs a permis aux jeunes de connaître l’utilité du matériel exposé pour des missions appropriées. Ainsi, des ateliers mobiles, une section sanitaire mobile, du matériel informatique d’investigation et de criminologie, un appareillage de détection de faux billets et de faux documents, des identificateurs d’empreintes digitales et un robot de configuration physionomique, ainsi du matériel de transmission interservices, des équipements d’intervention rapide, du matériel de combat et d’orientation de nuit et de jour, très sophistiqués notamment le GPS qui est exploité par le système satellitaire pour les hautes capacités de défense du territoire national, ont été exposés aux visiteurs.

Source: M. S., La Nouvelle République.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
25 avril 2009 6 25 /04 /avril /2009 12:25

Dans le cadre du soutien au mouvement sportif, notamment dans sa discipline de combat physique, la Fédération algérienne des jeux et sports traditionnels organisera à Bechar, du 28 au 2 mai prochain, un championnat national de « matrag ».


Y sont conviées à cette compétition nationale les wilayas de Tiaret, Tissemsilt, Mostaganem, Bechar, Tipaza, Mascara, Oran, Saïda, Aïn Témouchent, Adrar, Alger, Tindouf, Relizane, Sidi Bel Abbès, M’sila et Laghouat. 150 athlètes prendront part à cette manifestation sportive dont 15 filles et à l’issue de laquelle une sélection parmi les athlètes sera opérée. Les sélectionnés seront ensuite retenus pour participer à des championnats nationaux en Algérie ou à l’étranger, selon Abbassi Abdelkader, président de la Fédération algérienne des jeux sportifs et traditionnels.


Source: M. Nadjah, El Watan.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
25 avril 2009 6 25 /04 /avril /2009 11:03

La station radiophonique Saoura a tenu à fêter, ce jeudi, avec éclat, à la maison de la culture de Bechar, le 18ème anniversaire de sa création, le 20 avril 1991 en présence de nombreux invités et des autorités locales


La fête a été organisée avec la contribution de plusieurs sponsors locaux. La radio régionale, qui émet à partir de 7h du matin jusqu’à 19 h, ambitionne d’élargir sa plage horaire continue de 24h/ 24. Mais ses émissions ne sont toutefois pas réceptionnées dans certaines localités reculées, notamment à oued Saoura, éloignées entre 200 à 450 km du chef-lieu de wilaya et qui sont touchées par des zones d’ombre. Mais l’obstacle, indique-t-on, sera bientôt levé avec la réception par la TDA d’un matériel technologique composé d’antennes de haute performance acquis auprès de l’Afrique du Sud et de France. La diffusion est assurée en FM à travers l’ensemble du territoire de la wilaya. Dans ses programmes quotidiens diffusés, on notera une nette préférence de la part des auditeurs d’émissions tels que les « Forums » qui abordent, chaque vendredi, entre 10 h et midi, un thème social ou économique précis. « Jeunes, à vous la ligne » et « Ahyaouna » (nos quartiers) ou encore « Tabiboukoum aal haoua » sont des transmissions en direct les plus appréciées par ses fidèles auditeurs. Sans oublier la diffusion quotidienne des informations locales et régionales succinctes et précises, des reportages, le bulletin météorologique matinal, etc. Tout ce travail est assuré par un réseau de correspondants dynamiques couvrant la quasi-totalité du territoire de la wilaya avec une équipe rédactionnelle et d’animation de qualité reconnue par la majorité des interrogés.

Source: M. Nadjah, El Watan.

 

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
23 avril 2009 4 23 /04 /avril /2009 19:55

Le Festival national de musique et danse gnaouis a réussi en deux éditions à se positionner de manière appréciable comme un rendez-vous important de ce genre qui englobe une dimension artistique patrimoniale (musique, danse, costumes, instruments…) et une dimension spirituelle rattachée à la pratique du soufisme.



La troisième édition, prévue du 2 au 7 mai 2009 à Béchar, consistera comme les deux premières, en une grande fête de la cité saharienne qui demeure un lieu incontournable du genre. Les spectacles principaux auront lieu au stade En Nasr de Béchar mais il est prévu également des représentations dans les quartiers et les localités avoisinantes. Selon les déclarations du commissaire du festival, Hocine Zaïdi, cette édition sera marquée par une forte participation et un programme encore plus divers que les dernières années. La manifestation, qui a été inscrite par le ministère de la Culture dans la liste des festivals nationaux labellisés, dispose désormais d’un soutien institutionnel et représente une occasion précieuse de valorisation de l’ensemble de la wilaya de Béchar au plan de la notoriété et des possibilités de développement touristique par le levier culturel. L’aide apportée par les autorités locales et les instances territoriales élues montrent qu’un intérêt particulier est accordé maintenant à cette dimension. On s’attend d’ailleurs, cette année, à un renforcement de la participation des citoyens de la ville qui donne son cachet populaire au festival, de même qu’à un accroissement du nombre de citoyens issus d’autres régions d’Algérie qui, lors des premières éditions, avaient séjourné à Béchar pour assister aux spectacles et découvrir ses richesses touristiques méconnues. La rencontre sur le thème de « La transe, désordre extérieur et ordre intérieur » (lire article ci-dessus) promet, avec la participation de chercheurs spécialistes du genre, d’apporter un éclairage inédit sur un pan important et original du patrimoine immatériel de l’Algérie que l’on retrouve également dans les pays voisins et qui a pris une dimension internationale.


Source: El Watan.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Culture
commenter cet article
22 avril 2009 3 22 /04 /avril /2009 18:55
Repost 0
Published by Sofiane - dans Photos
commenter cet article
21 avril 2009 2 21 /04 /avril /2009 18:51
L’agence nationale de  géologie et du contrôle minier, le service géologique national, le comité de stratigraphie de l’Algérie et le laboratoire de géodynamique des bassins sédimentaires, avec le concours de la Sonatrach, UABB Tlemcen/labo 25, ANRH, CRAAG, ORGM et la participation de la wilaya de Bechar et de l’APC de Béni-Abbès, organisent un colloque dont le thème est «Demain, les bassins sahariens», à Béni-Abbès, située à 250 kilomètres au sud du chef -lieu de la wilaya de Bechar.
Ce  colloque international,  qui se tiendra du 19 au 22 du mois en cours,  est un jubilé en hommage au professeur Jean Fabre, né en 1920, ingénieur géologue, qui ne cesse jamais de parcourir le désert pour ses recherches dans la région de Lougarta à Béni-Abbès. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence du secrétaire général du ministère de l’Energie et des Mines, du secrétaire général de la wilaya de Bechar, du professeur Philippe Taquet (musée d’histoire naturelle de Paris), du président du conseil d’administration de l’ANGCM ainsi que d’autres cadres de ce secteur. Ce colloque a regroupé 140 participants dont 10 Français ainsi que des universitaires de Bab-Ezzouar, de Tlemcen et d’Oran. Il vise à redynamiser les potentialités géologiques et débattre sur la possibilité de classer  Lougarta comme parc géologique et scientifique. Dans leurs allocutions, les intervenants ont précisé que cette région est un bassin saharien.  Ce dernier recèle de grandes richesses patrimoniales préhistoriques de tous les âges géologiques,
tels que la dalle à orthocères géants, le passage ordovicien-silurien et d’autres identifications. Notre Sahara renferme un grand bassin sédimentaire d’âge mésozoïque dit continental intercalaire. Ce dernier est constitué par des sédiments post-paléozoïques qui vont du Trias à l’Albien et est présenté par une alternance de couches gréso-sableuses et argileuses contenant une réserve d’eau souterraine estimée à environ 20.000 milliards de mètres cubes. Cette réserve (eaux fossiles du Sahara) s’est accumulée durant la période pluvieuse du quaternaire. La chaîne de Lougarta, dans le sud- ouest de la plate-forme saharienne, montre,
au-dessus d’un substratum volcanique ou volcano sédimentaire, une couverture sédimentaire avec des terrains qui vont du Cambrien au Dévonien.
Par ailleurs, le chercheur a reçu plusieurs cadeaux  à l’occasion de ce jubilé. 


Source: M. Smail, La Nouvelle République

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
20 avril 2009 1 20 /04 /avril /2009 19:56

La petite et paisible localité de Kerzaz (340 km au sud de Béchar) s’est réveillée samedi aux sons de la 9e édition du Marathon des dunes.


L’organisateur de cette manifestation sportive et culturelle, Abdelmadjid Rezkane, a expliqué en présence des autorités locales qui ont donné le coup d’envoi à l’événement, que « le but recherché à travers cet événement sportif reste la découverte, aussi bien par les nationaux que par les étrangers, de la beauté des sites de la région, de l’environnement et de l’hospitalité naturelle des populations locales ». 150 participants dont 35 étrangers venus de Belgique, de Corée du Sud, de France, de Suisse et d’Ukraine prennent part à ce marathon. 30 éléments de la direction des sports militaires de la 3e région et 50 agents de la Sûreté nationale, participent également à cette course de 42km qui s’effectue en 3 étapes de 14 km chacune, entre les localités de Kerzaz et de Timoudi.

La première étape a été remportée par Bouchuit El Hassan, 27 ans, et la dixième place gagnée par Boutarek Omar, 26 ans. Les compétiteurs à cette course marathonienne sont âgés entre 18 et 76 ans. Dans le programme préparé, il est prévu aussi des excursions touristiques et culturelles dans les oasis de Beni Abbès et de Taghit où les visiteurs devront planter à chaque halte des arbres de différentes espèces. La couverture médiatique de l’événement est assurée en exclusivité par France 24 présente sur les lieux ainsi que par les médias nationaux. Notons qu’en marge de l’événement, Kamal Bouchama, ancien ministre invité, a donné dans la soirée de vendredi au lycée de Kerzaz une conférence ayant pour thème « Le sport et l’Islam ».

Source: El Watan.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
20 avril 2009 1 20 /04 /avril /2009 18:43

250 athlètes âgés entre 18 et 76 ans, dont 35 étrangers, ont pris part samedi à la 9e édition du marathon des dunes à Kerzaz dont le coup d'envoi des compétitions et manifestations culturelles a été donné par les autorités locales de la wilaya de Bechar.

Cette nouvelle édition du marathon des dunes a vu pour la première fois la participation d'athlètes de la Corée du Sud en plus des Suisses, Français, Belges et Ukrainiens des deux sexes, indique M. Abdelmajid Rezkane, principal organisateur de ce marathon.


Source: Ennaharonline/ APS

 

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
19 avril 2009 7 19 /04 /avril /2009 10:23

Le Marathon  des dunes


Le 9e Marathon des dunes débutera ce jeudi à Kerzaz (400 km au sud de Béchar). Le premier jour sera réservé à l’installation des participants suivi d’un “couscous party” avec animation musicale. L’ouverture officielle de cette manifestation sportive a eu lieu  hier.


Géologie saharienne


L’Agence nationale de la géologie organise un séminaire internationale intitulé “Demain, la géologie saharienne”. Plusieurs participants prendront part à ce colloque qui se déroulera à Beni Abbès (230 km au sud de Béchar). Aussi, les conférenciers découvriront les sites historiques de cette magnifique région du pays.


Source: R. Roukbi, Liberté.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
19 avril 2009 7 19 /04 /avril /2009 10:04
La célébration de la journée nationale Youm El-Ilm a été organisée cette année au niveau du lycée Abi Hamed El Ghazali à Bechar par la direction de l'éducation. A cette occasion, six nouveaux jeunes écrivains émergents de la région ont été honorés pour leurs oeuvres éditées l'année écoulée avec le concours de la direction de la culture de Bechar. Djamila Talbaoui, journaliste à la radio de Bechar, pour son oeuvre «Souffrance d'une mémoire», livre édité en Syrie, Mostépha Bendhhina, journaliste à la RTA, pour une pièce théâtrale intitulée «Le Joyau perdu». Djabri Mohammed a été honoré pour un recueil de contes en langue nationale. Quant à Slimani Mohammed, enseignant, il a reçu un prix pour son oeuvre «Récit d'une moudjahida». Pour sa part, Mlle Baloufa pour un recueil de poésie et enfin Amri Bachir honoré pour un recueil de contes.

Le même jour à la zaouïa de Kénadsa, M. Salmi Mohammed, enseignant en retraite, a présenté devant un parterre d'intellectuels son dernier livre intitulé «Les Damnés de la mine». Notons pour finir le programme ambitieux présenté par le directeur de l'éducation à l'intention des autorités de la wilaya et qui concerne les étapes arrêtées par le ministère de l'Education pour l'introduction des technologies de l'informatique dans l'ensemble des paliers.

Source: A. Roukbi, Le Quotidien d'Oran.
Repost 0
Published by Sofiane - dans Culture
commenter cet article