Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

16 avril 2009 4 16 /04 /avril /2009 10:10
Repost 0
Published by Sofiane - dans Photos
commenter cet article
14 avril 2009 2 14 /04 /avril /2009 20:39

La quatrième édition du concours national du meilleur joueur de luth se tiendra du 6 au 8 juin prochain à la maison de la culture de Béchar, selon la direction de cet établissement culturel.


Des musiciens, joueurs de cet instrument traditionnel à la base de la musique arabe, de différentes régions du pays ont confirmé leur participation à ce concours national, dont celle de Mlle Ounis Amal, une virtuose du luth. En marge du concours musical, il est prévu l’organisation d’expositions et de communications ayant comme thème principal le luth. Cette manifestation, dont la clôture coïncidera avec la célébration de la Journée nationale de l’artiste, sera une occasion pour le public de découvrir de nouveaux talents et renouer avec les sonorités du « oud », très présentes à Béchar, ville d’où est originaire le musicien Alla, père de la musique « foundou ». Le premier prix de la précédente édition a été décerné à l’artiste Chétif Bachir de la ville de Laghouat.

Source: APS.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Culture
commenter cet article
14 avril 2009 2 14 /04 /avril /2009 18:36
La ville de Kerzaz (wilaya de Béchar) s’apprête à  accueillir la 9e édition du Marathon des dunes, prévue du 16 au 23 avril, ont indiqué hier les organisateurs.         
Plus de 150 athlètes nationaux et étrangers des deux sexes et de différents âges prendront part à ce marathon organisé à Kerzaz, une oasis située à 350  km au sud de Béchar.         
Ce marathon, qui se déroulera en trois étapes de 14 km chacune en  allure libre à travers les dunes de plusieurs localités et Ksour de la région, notamment Beni-Yekhlef, Timoudi, Bouterfaya et Ben-Abdelkader, sera une occasion  pour les participants de découvrir les sites et zones naturelles et touristiques  de cette région de l’extrême sud-ouest de la wilaya de Béchar.  Une opération de plantation de 1.250 arbres par les athlètes et organisateurs est prévue lors de cette manifestation sportive internationale.         
''C’est une initiative symbolique qui vise à lutter contre la désertification et à l’amélioration de l’environnement dans ces régions'', ont indiqué les  organisateurs.         
En marge des compétitions sportives qui seront encadrées par des techniciens du sport, un forum sur ''l’islam et le sport'' aura lieu au siège de la zaouïa  Kerzazia, avec la participation de MM. Bouchama Kamel et Mustapha Cherif, anciens  ministres et ambassadeurs ainsi que plusieurs spécialistes de la santé et du  sport.         
Des excursions touristiques au profit des participants à cette 9e  édition du marathon des dunes sont également au programme de cette manifestation  sportive.

Source: El Moujahid.
Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
13 avril 2009 1 13 /04 /avril /2009 18:34
Une manifestation culturelle «Chantier de découverte» s'est ouverte samedi dernier à Beni-Abbès, au sud de Béchar, avec la perspective de poursuivre les travaux de restauration du ksar d'Aourourout construit dans cette région il y a 15 siècles.
La manifestation, organisée par l'association Aouarourout pour la protection et la préservation du patrimoine culturel de cette localité saharienne, l'agence de développement social et l'union européenne, est pour les organisateurs l'occasion de lancer un chantier visant à reconstruire à l'identique de nombreuses structures du ksar. Selon l'association qui porte le nom du ksar, ce projet, co-financé par l'agence du développement social et l'Union européenne, est mené dans le cadre du développement durable ainsi que de la promotion de l'écotourisme et du tourisme culturel local.
Des centaines de touristes visitent annuellement ce site, a indiqué le président de la même association, ajoutant qu'il est aussi prévu une opération de nettoyage de la palmeraie de Beni-Abbès. Concernant la manifestation culturelle, qui se poursuivra jusqu'au 14 avril, une série de communications sur l'écotourisme, les cultures locales et le développement seront présentées par des chercheurs et des universitaires.

Source: La Nouvelle République.
Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
13 avril 2009 1 13 /04 /avril /2009 08:50
Repost 0
Published by Sofiane - dans Photos
commenter cet article
9 avril 2009 4 09 /04 /avril /2009 19:42
Une banque de données sur le patrimoine et l'espace ksourien sera prochainement créée à Taghit (Béchar) à l'initiative du ministère de la Culture, apprend-on auprès de la direction de la culture.
Ce projet s'inscrit dans le cadre des efforts consentis par le secteur de la culture visant la préservation et la valorisation de ce legs patrimonial qui revêt une grande importance tant historique que culturelle.   
Agence

Source: La Nouvelle République.
Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 20:45
Les fortes précipitations qui se sont abattues ces derniers jours sur la wilaya de Béchar ont provoqué l’élévation du niveau d’eau du barrage Djorf-Torba, qui alimente cette région du pays en eau potable. Eu égard au volume d’eau dans cette retenue, les autorités locales ont procédé à des lâchers d’eau à partir de ce barrage, ce qui pourrait augmenter la crue de Oued Saoura, qui traverse la majorité des communes de cette wilaya.
Pour éviter l’isolement de la population et assurer la scolarisation des enfants, le directeur de l’éducation s’est déplacé vers les communes les plus reculées de cette région du pays pour trouver les solutions nécessaires, afin d’assurer une reprise normale des cours après les vacances de printemps. Aussi, la direction de la santé de Béchar a envoyé une ambulance médicalisée sur les lieux. Pour ce qui est de l’état des routes, les services concernés ont dépêché une équipe de techniciens et des engins sur place pour procédé à l’ouverture des routes en cas de catastrophe et éviter l’isolement de la population des ksours. Ces mêmes services ont demandé à l’entreprise chargée de la réalisation des routes dans cette région (Timoudi, Gzabi) de procéder dans les plus brefs délais à la réalisation de l’opération de bitumage des nouveaux tronçons.

Source: R. Roukbi, Liberté.
Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 10:01
Repost 0
Published by Sofiane - dans Photos
commenter cet article
4 avril 2009 6 04 /04 /avril /2009 09:50
La direction de la Jeunesse et des Sports de Bechar envisagerait d’introduire la pratique de la voile au niveau du barrage de Djorf Torba (350 millions de m3 et à 50 km à l’extrême ouest du chef-lieu de wilaya). Une première dans le Sud du pays !

L’idée fait son chemin à travers une réunion qui a regroupé, le 23 mars dernier, le DJS, le vice-président de la fédération de voile, le directeur technique de la fédération et le président de la ligue de voile de Bechar. Au cours de cette réunion, on retiendra que les quatre axes retenus ont fait l’objet d’une discussion. Le premier axe, c’est le développement de la discipline sportive qui n’est pas connue dans la région. L’embryon mis en place en 1994, qui n’a pas vu le jour, a été abandonné compte tenu du contexte de l’époque. Il s’agit, selon les ardents défenseurs du projet, de tenter cette expérience dans le Sud et relever le défi des préjugés quant à l’aboutissement du projet, fait-on remarquer.

Le deuxième axe a porté sur la création d’un pôle de développement de la pratique de la voile de façon équilibrée, modérée et harmonieuse en vue d’arriver graduellement au diapason de la discipline telle qu’elle est pratiquée au Nord du pays. Le troisième axe de la réunion avait pour préoccupation la création d’une école de formation des jeunes voiliers qui sera rattachée à la ligue de wilaya. Le quatrième axe serait relatif aux besoins exprimés en matière d’équipement tels les petites barques, les planches à voile, vauriens (voilier à deux places), solitaires et matériels pédagogiques accompagnateurs de la discipline. Enfin, le cinquième et dernier axe discuté portait sur la réalisation d’une base nautique et la fédération a remis dans ce sens un document y afférent qui fera l’objet, dit-on, d’un cahier des charges du dit projet. Mais la réunion au niveau de la wilaya a fortement insisté sur les retombées bénéfiques socioéconomiques qu’entraînerait la réalisation de la pratique du sport à voile, notamment en matière de création d’emplois de jeunes, de restauration, d’hébergement et autres activités récréatives.

Source: M. Nadjah, El Watan.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
4 avril 2009 6 04 /04 /avril /2009 09:19

La wilaya de Béchar a bénéficié, d'une opération d'investissement d'une enveloppe de 205 millions de dinars, dans le cadre du Fonds spécial de développement des régions du Sud. L'acquisition des émetteurs et équipements de radiodiffusion visent l'amélioration de la couverture en matière radiophonique de toute la vallée de la Saoura. Les stations d'émission FM (frequency modulation) ont été retenues pour les sites suivants : Béchar,Béni-Ounif, Tabelbala, Kerzaz, Béni-Abbés et Boulaadam. A noter que 20 autres réémetteurs seront destinés à couvrir les zones d'ombre de toute la wilaya. La TDA (Télédiffusion d'Algérie ) a réceptionné ces émetteurs et les équipements le 13 novembre 2008 et depuis cette date la TDA attend le superviseur sud africain , pour donner le feu vert et assister pour garantir l'installation de ces émetteurs si cela représente une conformité avec le marché qui a été signé entre la DLEP (direction du logement et des équipements publics) et cette société étrangère MARPLESS qui est basée en Afrique du Sud. Rappelons qu'une convention a été signée entre la wilaya et la TDA le 17 mai 2004. Aujourd'hui, la TDA pour sa part attend la décision définitive pour mettre ces émetteurs en fonction.

Une mise en demeure a été notifiée à la société sud-africaine.


Il nous a été signalé que les plates-formes pour ces stations sont prêtes. Concernant le deuxième lot français relevant  de la société METRACOM-FRANCE, cela est l'acquisition d'une liaison FHN (faisceau hertzien numérique ) et de 6 stations de type TVRO ( television receive only ) ainsi qu'un équipement V-SAT. Dans ce contexte la DLEP de Béchar a adressé une mise en demeure avec notification au représentant sud africain de la compagnie Microland basée en Algérie pour l'exécution de l'installation de tout ce matériel de radiodiffusion.
La radio locale de Béchar émet son programme radiodiffusé pour enrichir et approfondir les connaissances des auditeurs en matière d'information (journal parlé) ainsi que la publicité et bien entendu les différentes émissions en matière de communication des thèmes diversifiés de la société algérienne. La région du sud-ouest de l'Algérie regroupe trois wilayas : Béchar Tindouf et Adrar.
Ces wilayas représentent le quart de la superficie du territoire national. Une couverture totale par un quadrillage radiophonique est une évidence inéluctable pour mettre les auditeurs à jour sur l'information et ce qui se déroule pour la contribution de l'avancement des développements rapides et durables.


Aujourd'hui, toutes les communautés des zones rurales et éparses (les nomades) ont besoin d'un grand savoir de communication. Cela rentre dans le cadre des strategies de rapprochement et d'alignement par les procédés de communication informative pour les communes qui sont distanciées dans le désert Ces localités sont aveuglées par le mirage et sourdes par la voix du silence. Un petit  récepteur devient un ami chez l'auditeur et il le relie avec la société dans le même sens du courant de la vie  quotidienne. Les trois radios de Béchar, de Tindouf et celle d'Adrar  sont des pôles   diffuseurs limités par une qualité optimale FM, au niveau des villes qui sont les chefs-lieux de la wilaya. Cet outil radiophonique jouera un rôle essentiel qui permettra le développement de la politique scientifique, économique agricole sociologique, musicale, sport ainsi que les autres cultures traditionnelles, notamment le tourisme. Par ailleurs, ces émetteurs attendent jusqu'à présent le superviseur qui viendrade l'Afrique de Sud. Selon le directeur régional, Noureddine Abid a précisé que la TDA n'est pas habilitée à procéder aux installations de ces émetteurs qui sont sous la garantie du fournisseur, sans l'accord de la DLEP et la présence du superviseur sud-africain d'après la conformité des clauses du marché. Cela résume la stagnation de cette situation qui va peut-être encore perdurer.  


Source: M. Smaïl, La Nouvelle République.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article