Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

27 mars 2009 5 27 /03 /mars /2009 13:17

La ligne ferroviaire Béni Ounif-Bechar, longue de 112 kms, sera réceptionnée avant fin 2009, a annoncé vendredi le ministre des transports, M. Amar Tou. 
Elle représente le dernier tronçon du projet de modernisation de la ligne ferroviaire Mechria-Bechar. 
M. Tou, qui s'exprimait au deuxième jour d'une visite de travail dans la wilaya, a indiqué que ce projet qui a été confié à un groupement d'entreprises algériennes et étrangères, fera l'objet d'un suivi "régulier pour éviter tout retard dans sa réalisation". 
Auparavant, le ministre des transports avait, au chef lieu de la daïra frontalière de Beni-Ounif, visité l'atelier de production des traverses en béton destinées au même chantier. Cet atelier, réalisé pour répondre aux besoins du projet, produit mensuellement 1200 traverses. 
L'autre point de la visite du ministre des transports a été le site de la future gare routière de Bechar dont les travaux de réalisation seront lancés incessamment avec un coût de plus de 299 millions de DA. 
Cette infrastructure qui s'étendra sur une superficie de 15.977 mètres-carrés, dont 4200 m2 bâtis sur deux niveaux, sera dotée de 32 quais dont 11 pour le transit, et débarquement des voyageurs inter-wilayas et 21 autres pour les besoins du transport urbain à travers la ville de Bechar. 
M. Tou a recommandé le choix d'une entreprise "performante" pour la réalisation de cette gare afin, a-t-il dit, de permettre sa réception dans les délais et selon les normes requises par son département ministériel.  
Le ministre des transports s'est par la suite rendu dans la wilaya de de Naama ou il doit effectuer une visite similaire.


Source: APS.
Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
26 mars 2009 4 26 /03 /mars /2009 10:14

Des pluies assez marquées parfois sous forme d'averses orageuses affecteront à partir de vendredi les wilayas de Bechar et Tindouf, indique un bulletin météorologique spécial rendu public jeudi par l'office national de la météorologie. 
Ces intempéries se prolongeront jusqu'au samedi à midi, et les cumuls estimés atteindront ou dépasseront localement les 40 mm durant la période de validité, précise-t-on.


Source: APS

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
26 mars 2009 4 26 /03 /mars /2009 10:06

Plus de 150 participants prendront part au 9e marathon des dunes, prévu du 16 au 23 avril prochain à Kerzaz (400 km au sud de Béchar), apprend-on auprès du président de cette manifestation sportive et culturelle. Ces participants représenteront plusieurs pays, notamment la France, la Belgique, la Corée, la Suisse et l’Ukraine. L’absence des sportifs des autres pays est due essentiellement aux report de ce marathon à cause des inondations qui ont touché cette région du sud du pays le mois d’octobre passé. Des représentants de chaînes étrangères (France 24, TV5, Beur TV, Berbère TV...) et de la presse écrite ainsi que des nationaux sont également attendus à ce marathon dont les étapes auront lieu à travers plusieurs communes de la wilaya de Béchar, notamment Kerzaz et Timoudi. La première étape aura lieu à Kerzaz le samedi 18 avril sur une distance de 14 km. La deuxième étape aura lieu le lundi 20 avril 2009 à Timoudi et la 3e se déroulera à Kerzaz, toujours sur la même distance. Aussi, plusieurs conférences sur le sport et l’histoire de la zaouïa seront animées par des anciens ministres, notamment M. Kamel Bouchama et M. Mustapha Chérif.L’organisateur de cette manifestation qui s’inscrit dans le cadre de la promotion du tourisme et du sport, et de la valorisation des sites historiques de la Saoura a programmé plusieurs autres activités, telles que la plantation de 2 000 arbres, des soirées musicales animées par des troupes locales, des visites touristiques guidées aux ksars et dunes, aux gravures rupestres et zaouïas de la région de Béchar. Aussi, nous avons appris que les participants à cette rencontre sportive seront hébergés en plein air sous des tentes, d’une ou deux places. Selon M. Abdelmajid Rezekane, président de ce marathon, la 10e édition de cette rencontre sportive aura lieu l’année prochaine à Tamanrasset. Aussi, ce responsable en collaboration avec l’investisseur Belagraâ compte organiser le 1er marathon du Djanoub en avril 2010 et le 1er semi-marathon de la ville de Béchar, le mois de novembre prochain, pour faire connaître cette région, très riche en sites archéologiques et touristiques.

Source: R. Roukbi, Liberté.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 19:38

Une enveloppe financière de 630 millions de dinars est consacrée aux travaux notamment de confortement des deux berges de l'oued Béchar, a-t-on appris mardi de la direction de l'hydraulique. 
L'opération confiée à 14 entreprises locales s'inscrit au titre du programme d'urgence annoncé par le gouvernement à la suite des intempéries du mois doctobre dernier, où une crue atteignant plus de 950 mètres cubes/seconde avait détruit l'ensemble des ouvrages de protection réalisés sur ce site, a-t-on précisé. 
Pour la prise en charge de lensemble des travaux de protection et d'aménagement de ce site, une enveloppe globale de un milliard de dinars a été allouée par le gouvernement au titre des mesures d'urgence en faveur des 13 communes déclarées zones sinistrées de la wilaya de Béchar. 
Les travaux, lancés au mois de novembre dernier en autofinancement, se sont concrétisés avec la réalisation de plusieurs ouvrages sur le même site, de même qu'un pont de plus de 500 mètres de longueur en un temps record, a ajouté le directeur de l'hydraulique. 
Les techniques utilisées dans le domaine de la construction ont permis à l'Etat un gain de 70 millions de dinars, a indiqué la même source.


Source: APS
Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 10:10
À l’occasion de la Journée mondiale de l’arbre, la direction de la conservation des forêts de la wilaya de Béchar a organisé une exposition sur ses différentes activités. Cette manifestation a eu lieu à la pépinière du chef-lieu de wilaya qui a une superficie de 1 hectare et produit actuellement 23 000 plantes par an. Selon les responsables de cette conservation, 30 projets seront réalisés à l’horizon 2014 dans le cadre de l’intégration de la femme rurale. Ces opérations concerneront 16 communes et seront réalisées selon l’article n°4 du décret 20/80, sous forme d’actions individuelles et collectives.Les premières auront un soutien du Projet de proximité de développement rural intégré (PPDRI) à raison de 30 millions de centimes par projet et par ménage. Les deuxièmes auront un soutien du PPDRI à raison de 100%. Ces projets qui visent l’intégration de la femme rurale permettront de créer plusieurs postes d’emploi et de mettre en place des microclimats. Au cours de cette manifestation, on a remarqué que plusieurs jeunes travaillent dans le cadre de l’amélioration de l’environnement et qui sont méconnus par la population locale. Il s’agit d’un jeune de la wilaya de Béchar qui a bénéficié d’un crédit dans le cadre de l’ANSEJ pour produire et conserver le jus de datte et d’un autre qui habite la daïra de Tabelbala (400 km au sud de Béchar) et travaille avec ses propres moyens dans la culture et la vente des plantes d’ornement et autres arbres fruitiers. Ce dernier a distribué gratuitement plus de 5000 plantes au profit des institutions publiques.

Source: R. Roukbi, Liberté.
Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 11:17
La date de la 9e édition du Marathon des dunes a été fixée au 16 avril prochain. C'est ce qu'a indiqué Abdelmadjid Merzkane, l'organisateur de la manifestation, au cours d'un point de presse organisé au complexe Hamou Belagraâ à Béchar. Reporté à deux reprises, ce marathon avait recueilli au mois de décembre dernier une large adhésion de 200 participants étrangers issus de quinze pays européens et asiatiques. Toutefois, ces reports ont réduit la participation à 50 athlètes. L'organisateur précisera qu'au-delà du côté sportif constitué par les trois étapes de 14 kilomètres chacune entre Kerzaz et la localité de Timoudi, le concept du marathon repose essentiellement sur la découverte de cette région et la beauté de ses sites naturels, ainsi que de la traditionnelle hospitalité des populations de la Saoura par le grand public à travers les médias présents.

Plusieurs médias lourds couvriront en effet cet évènement. On citera France 24, TV5, Beur TV, Berbère TV et Algeria TV. En marge du marathon, des visites touristiques et des soirées animées par des troupes musicales locales sont programmées. Par ailleurs, deux conférences sont prévues à cette occasion. La première aura pour thème «Le sport et l'Islam» et sera donnée par Kamel Bouchama, tandis que Mustapha Chérif évoquera «L'histoire des zaouïas».

Abdelmadjid Merzkane a d'ores et déjà annoncé la tenue d'un semi-marathon à Béchar au mois de novembre prochain. Notons enfin la louable initiative de procéder à la plantation de plusieurs centaines d'arbres de différentes essences à chaque étape du marathon.

Source: Le Quotidien d'Oran.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
22 mars 2009 7 22 /03 /mars /2009 21:43
Le ksar de l’oasis de Taghit, dans la wilaya de Béchar, nécessite une opération de réhabilitation urgente. C’est ce que s’accordent à dire plusieurs spécialistes. Les pluies diluviennes qui se sont abattues sur la région l’ont beaucoup endommagé. Ainsi, l’entretien et la maintenance de ce genre de sites pour lesquels les pouvoirs publics ont dégagé, entre 2001 et 2003, un montant de 240 millions de dinars au titre du Fonds spécial de développement des régions du Sud (FSDRS) revient sur le devant de la scène.
Le ksar de l’oasis de Taghit a été édifié au XIe siècle, il est à cet effet considéré comme l’un des plus importants de la wilaya de Béchar en raison de son histoire, son rôle dans la stabilisation des populations nomades de la région jadis et la création de l’actuelle ville de Taghit, devenue un pôle touristique incontournable. Totalement restauré et réhabilité en 2004, ce joyau architectural n’a pas résisté aux intempéries de l’automne dernier qui ont provoqué l’effondrement d’une grande partie de son ancienne mosquée et des dégâts à plusieurs espaces communs et à 30 habitations. Le premier responsable de cette commune, située à 97 kilomètres au sud de Béchar, a indiqué à l’APS que le «peu de moyens dont dispose la collectivité ne peuvent être utilisés pour la sauvegarde de ce site». Plusieurs spécialistes imputent ces dégâts au «manque de savoir-faire» en matière de restauration des sites et monuments historiques mais aussi à «la non-maîtrise des méthodes d’élaboration et de fabrication des matériaux de construction traditionnels, largement utilisés par les entreprises ayant pris en charge les travaux de réhabilitation». Abdelwahab Araboui, architecte du service technique de la commune de Taghit, a déploré un «manque de dextérité» en matière de prise en charge des opérations de restauration du ksar. Selon lui, le choix des entreprises spécialisées dans la restauration de ce type d’espaces «n’a pas été judicieux».
«De même que les techniques de restauration et d’utilisation des matériaux résistants comme la poudre de marbre n’ont pas été suivies», a-t-il ajouté.Ainsi, l’utilisation de matériaux de construction modernes a «complètement faussé les données et les aménagements entrepris à l’intérieur des habitations et des espaces communs ont été à l’origine de dégâts irréparables, comme la destruction des dessins muraux, d’œuvres artistiques et autres équipements anciens, considérés, à juste titre, comme faisant partie du patrimoine du ksar», a également souligné la même source. Faire appel à des bureaux d’études et à des entreprises spécialisées s’avère «impératif pour mettre fin à l’anarchie qui caractérise les opérations de restauration des ksour et autres monuments historiques dans le Sud», a-t-il affirmé. Une architecte à la direction de l’urbanisme et de la construction (DUC), Mlle Hafida Berbaoui, a estimé de son côté que la problématique «ne se situe pas dans la maîtrise des techniques de restauration», qui ont été «respectées durant toute la durée des chantiers». Pour cette technicienne, le manque de maintenance et d’entretien des sites restaurés et réhabilités est à l’origine des dommages causés par les fortes pluies qui se sont abattues sur la région en octobre dernier. La représentante de la DUC a suggéré que ces opérations soient assurées par la commune qui, selon les textes en vigueur, doit prendre en charge ce volet et imposer aux propriétaires des habitations restaurées le respect des normes de maintenance et d’entretien.

Source: F. Bouredji, La Tribune.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
22 mars 2009 7 22 /03 /mars /2009 10:46
La visite de M. Ould Abbès, ministre de la Solidarité nationale et de la Communauté émigrée, en fin de semaine dans la wilaya de Béchar, n'a duré que trois heures environ. Le ministre a débuté sa visite par le centre pour enfants assistés où il a instruit les gestionnaires de cette institution afin d'oeuvrer à souder la cellule familiale des parents biologiques de ces enfants à travers des rapprochements et des contacts assez fréquents avec leurs enfants. Le ministre a attribué, à l'occasion de cette visite à la pouponnière, une ambulance médicalisée en plus d'un bus cédé par le wali de Béchar pour les excursions de ces enfants nées hors mariage et abandonnés. M. Ould Abbès s'est ensuite rendu au centre psychopédagogique régional pour enfants handicapés mentaux pour son inauguration. L'ouverture officielle de cet établissement est prévue pour le début du mois d'avril prochain. Il accueillira 108 enfants handicapés mentaux, dont 60 en régime d'internat. L'actuel centre d'une capacité maximum de 45 malades ne répond plus aux besoins de cette frange de la population sans cesse croissante selon les responsables de la DAS de Béchar. Notons enin le manque chronique d'éducateurs et de psychologiques spécialisés au niveau du nouveau centre pour la prise en charge des malades handicapés mentaux d'une part et la lenteur enregistrée pour ce qui est de la promulgation du décret de création de l'établissement d'autre part.

Source: A. Roukbi, Le Quotidien d'Oran.
Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
22 mars 2009 7 22 /03 /mars /2009 10:13
Le lycée Colonel Othmane de la ville de Béchar a abrité une journée de sensibilisation sur la numérisation du système éducatif. Cette rencontre a regroupé les directeurs des écoles primaires, les DEM et les proviseurs de lycée. Le directeur de l’éducation, qui présidait ce regroupement, a donné un aperçu global sur l’outil informatique dans le système éducatif à l’horizon 2014. Selon les responsables du secteur de l’éducation, il est prévu à l’horizon 2014 un laboratoire pour chaque école primaire, 180 000 ordinateurs pour ce cycle et un PC pour 44 élèves. Pour le moyen, il est prévu un PC pour 30 élèves et pour le secondaire, la tutelle prévoit 1 PC pour 15 élèves.

Source: R. Roukbi, Liberté.
Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 11:12
Le secteur de la formation professionnelle a décidé de changer l’orientation professionnelle des stagiaires en fonction de nombreux besoins locaux et déficits en métiers qu’enregistrent plusieurs segments d’activité locale.

L’orientation concerne, en particulier, l’introduction de 5 nouvelles spécialités parmi les 19 ouvertes au cours de la nouvelle année de formation. Il s’agit de la maintenance des équipements biomédicaux, de l’électronique industrielle, de l’informatique option réseau, de guides pour les agences touristiques et de l’horticulture. Selon le directeur de la formation professionnelle, ces nouveaux métiers ont été imposés par la conjoncture locale au regard des besoins du marché régional. 1064 stagiaires sont inscrits pour une formation résidentielle, 629 sont concernés par la formule dite apprentissage à laquelle s’ajoutent 22 stagiaires handicapés, 141 femmes au foyer et 216 élèves anciens détenus réinsérés et répartis entre trente-trois sections. Pour faire face à ces besoins, le nouvel Institut de formation, qui est doté d’une importante infrastructure d’accueil pédagogique, a procédé au recrutement de 14 ingénieurs, 6 techniciens et 3 universitaires, indique le directeur de cet établissement de formation.

Source: M. Nadjah, El Watan.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article