Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

24 novembre 2008 1 24 /11 /novembre /2008 10:23
Des mesures sont prises pour la sécurisation  des réseaux et canaux de communication contre les inondations et autres calamités naturelles, a annoncé hier à Béchar le ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication (PTIC), M. Hamid Bessalah.   
A l'issue d'une visite de travail dans la wilaya, le ministre a également précisé que ces mesures visent la protection de l’ensemble des infrastructures du secteur de la poste et des TIC contre les inondations.   
Les intempéries d'octobre dernier qui ont touché la région de Béchar  ont causé des dégâts au secteur estimés à 493 millions de dinars.   
Ces dégâts ont touché de nombreux réseaux notamment la ligne en fibre optique reliant Béchar au nord et au sud du pays, isolant du coup la wilaya durant plus de 24 heures.   
Les mesures décidées concernent aussi le développement des communications par satellite pour les régions éloignées et isolées de certaines régions du grand-sud a tenu à souligner M. Bessalah.   
Le ministre a également insisté sur l’accélération de l’informatisation de l’ensemble des bureaux de poste de la wilaya à la faveur de l’existence d'infrastructures de base et d'équipements nécessaires à Béchar, et ce dans la perspective de l’amélioration et la modernisation de l’ensemble des prestations postales, qui connaissent des déficits notamment en matière d’accueil et de prestations, spécialement ceux relatives aux guichet automatiques de distribution des billets monétaires souvent hors service à travers de nombreux bureaux et agences postales.   
Auparavant, le ministre s’est rendu au centre principal de la téléphonie mobile "Mobilis", qui gère un total de 120.000 abonnés dont 113.671 pré-paid et 6329 post-paid.   
Sur place, M.Hamid Bessalah a reçu des explications sur le fonctionnement de ce centre, qui dispose de 70 stations de base et 543 canaux de transmission de communications mobiles, qui seront appelés à se développer dans les mois à venir par l’élargissement au niveau des zones frontalières au nord et au sud de la wilaya.

Source: El Moujahid.
Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
23 novembre 2008 7 23 /11 /novembre /2008 10:37
La 9e édition du marathon des dunes aura lieu du 27 mars au 2 avril 2009 à Kerzaz dans la wilaya de Béchar, a-t-on appris samedi auprès des organisateurs de cette manifestation sportive.
Ce marathon, organisé pour la deuxième année consécutive dans la wilaya de Béchar, verra la participation d’une centaine d’athlètes nationaux et étrangers. Il se déroulera sur un parcours de 42 km, reparti en trois étapes qui auront lieu en demi-journées tout au long des dunes de Kerzaz et Timoudi, ont indiqué les mêmes sources. En marge des compétitions sportives, un forum sur le «sport et la religion» sera animé par MM.Mustapha Chérif et Kamel Bouchama, tous deux anciens ministres et ambassadeurs, avec la participation de chercheurs, d’universitaires et autres spécialistes nationaux et étrangers. Le comité d’organisation de cette 9e édition, qui a été reportée une première fois, poursuit ses préparatifs pour assure un bon déroulement de cette manifestation dont l’un des principaux objectifs est de faire connaître le patrimoine culturel et les potentialités touristiques de la région de Béchar.                                     
Agence

Source: La Nouvelle République.
Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
20 novembre 2008 4 20 /11 /novembre /2008 11:00
Repost 0
Published by Sofiane - dans Vidéo
commenter cet article
18 novembre 2008 2 18 /11 /novembre /2008 10:26
Un plan de sauvegarde des stations de gravures  rupestres recensées au niveau des localités de Berbi, Zaouia Tahtania, Brika  et celle de Ouled Amrouch, dans la wilaya de Bechar, est nécessaire pour que  ce pan de l’histoire du pays et de l’humanité ne se perde, a souligné le président  de l'APC de Taghit. "Une prise en charge sérieuse de ces stations, est le souhait des élus  et de la population locale et ce pour les préserver de la dégradation et de  l’oubli", a indiqué à l'APS le premier responsable de cette collectivité locale  située à 97 km au sud de Bechar et connue mondialement par la beauté touristique  de ses sites et lieux naturels.Le peu de moyens financiers et techniques dont dispose la commune ne peuvent faire face aux moyens demandés pour la protection de ces hauts lieux  de l’histoire humaine, a estimé ce responsable, qui demande l’intervention  du secteur local de la Culture pour mettre fin "à une situation qui n’a que  trop duré". Ces stations sont des gravures préhistoriques d’âge néolithique dont  les dessins sur les roches mettent en évidence, outre des représentations humaines, plusieurs espèces animales ayant vécues jadis dans la région notamment, des antilopes, des éléphants, autruches, gazelles, chameaux et girafes. Certains  de ces dessins ont été quelque peu dégradés par de la peinture et des graffitis "actes de vandalisme d'individus sans scrupules", ont souligné des habitants  de Taghit.

Source: El Moujahid.
Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
17 novembre 2008 1 17 /11 /novembre /2008 10:28
Le projet de réalisation d’un centre socio-éducatif  de la zaouïa Fougania dans la daïra de Taghit (Béchar) est en butte au manque  de financement pour la poursuite de ses travaux, indique un responsable de  l’association locale qui pilote cet important projet.      
Les travaux de ce centre, qui ont démarré en 2001, portent sur la réalisation  de deux écoles coraniques, une bibliothèque, deux internats pour filles et garçons  en plus d’un jardin d’enfant et un atelier pour le développement et la promotion  de l’artisanat traditionnel, ainsi qu’une salle des technologie de l’information  et de la communication, et ce sur une superficie de 2500 mètres-carres, signale  la même source.      
Un espace vert est également en voie de réalisation sur une surface de  1250 mètres carrés pour les besoins des activités de loisirs et de repos des  habitants et des visiteurs du sanctuaire du saint-patron Sidi Abdelmalek Boungab, fondateur de cette zaouïa au 16e siècle, qui a beaucoup contribué   au rayonnement de l’Islam dans le sud-ouest du pays et même dans les pays   sub-sahariens.      
Les travaux de ce centre, qui ont consommé jusqu'à l’heure actuelle 7  millions de dinars, nécessitent encore un financement pour la réception du projet  qui s’inscrit dans le cadre des efforts pour la préservation du patrimoine religieux  et historique de la région de Taghit située à 97 km au sud de Béchar, signale  le même responsable de l’association de la zaouia, qui lance un appel aux   donateurs et autres mécènes pour contribuer financièrement et matériellement  à cette œuvre.

Source: El Moujahid.
Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
14 novembre 2008 5 14 /11 /novembre /2008 11:03
Repost 0
Published by Sofiane - dans Vidéo
commenter cet article
12 novembre 2008 3 12 /11 /novembre /2008 19:40

Le public béchari était au rendez-vous, mardi dernier, pour assister aux différents spectacles produits par les artistes de la wilaya de Aïn-Témouchent dans le cadre de leur semaine culturelle à travers la Saoura.

Pour le premier spectacle qui a eu lieu au niveau de la Salle de spectacles de la Maison de la Culture, c’est à l’association théâtrale «El Anwar» de Hammam Bouhadjar qui a eu la primauté pour inaugurer le programme des activités artistiques en représentant une pièce intitulée «Doumou’ El Fedjr» (Les larmes de l’aube).
Une œuvre écrite par Moulay Meliani Mohamed et la réalisation de Moulay Meliani Sofiane.
Quatre comédiens campent les rôles avec beaucoup de maîtrise. Ils ont essayé, durant une heure, de faire vivre au public, l’histoire d’un éboueur qui exerce son noble travail avec abnégation et sérieux. Sachant que cette profession est souvent mal considérée par les sottes gens puisqu’il n’y a pas de sots métiers. Dans la pièce, l’éboueur refuse les responsabilités syndicales et professionnelles et désire travailler sans problème et vivre modestement dans une société pleine de contradictions.
Cette histoire se déroule dans un atelier des Beaux-Arts, occupé par des artistes qui ont monté une grande statue représentant une figure bourrée de qualité. Mais malheureusement, ces artistes n’ont pas réussi à représenter, à travers cette œuvre, la grandeur de cet éboueur.
Voilà pour la pièce théâtrale. Pour le registre du rythme et la mélodie, les jeunes élèves du centre de formation professionnelle ont pu suivre avec beaucoup de joie dans l’enceinte de leur établissement, une soirée musicale très animée.
D’abord par la troupe musicale conduite par le chef d’orchestre Bendriss Abdellah, ensuite par les troupes folkloriques de Touat et Gnawa (Blel Bouhadjar). Les élèves du centre n’ont pas été avares d’éloges: «Nous avons passé d’agréables moments.
Nous avons chanté et dansé. C’est très bien de recevoir régulièrement des troupes musicales et folkloriques de ce niveau». De plus, certains trouvent beaucoup de similitudes entre les genres musicaux de Aïn-Témouchent et ceux de Béchar. En matière de conférences, une table ronde a été consacrée aux médias locaux pour faire connaître certaines facettes de la quotidienneté témouchentoise. Mais peu d’intellectuels se sont vraiment intéressés à cette manifestation académique.
 
Source: S. Djelloul, La Voix de l'Oranie.
Repost 0
Published by Sofiane - dans Culture
commenter cet article
12 novembre 2008 3 12 /11 /novembre /2008 19:35

Le Commissariat local des Arts et Cultures populaires de la wilaya de Aïn Témouchent a inauguré hier à Béchar sa semaine culturelle, dans le cadre des échanges culturels initiés par le ministère de tutelle.


La valise artistique emmenée par la caravane de Aïn-Témouchent se veut un programme consistant avec différentes expositions et une rétrospective de photos, des variétés musicales et folkloriques, des spectacles théâtraux, une exposition de produits artisanaux et la simulation d’une cérémonie d’un mariage traditionnel de la région témouchentoise, pour montrer un peu les spécificités de la vie des enfants de Sidi Saïd. Au moment du coup d’envoi des manifestations, le commissaire de la semaine culturelle de Aïn-Témouchent, M. Koudid Abdelali a donné au public présents des explications et autres informations sur les tableaux de peinture exposés et le montage des photos retraçant la vie d’antan des principaux quartiers des cités et rues de Aïn-Témouchent à travers l’histoire contemporaine. Concernant le volet des arts plastiques précisément, les Bécharis ont pu admirer des toiles de peinture illustrant des œuvres réalistes, abstraites et autres. Selon un visiteur qui semblait connaître le monde de l’image: «La qualité des travaux exposés prouve le développement des arts plastiques parmi la jeunesse de Aïn-Témouchent. Les spectateurs, qui ont fait le déplacement, ont également été séduits par l’exposition des habits traditionnels présentés par la caravane témouchen-toise, ainsi que ses produits artisanaux à base d’argile, de laine et de halfa. Dans son intervention, le directeur de la Maison de la Culture de Béchar, Hamdani Amari, a rappelé que Béchar a mis à la disposition de la délégation hôte tous les moyens matériels et humains pour la réussite de cette importante manifestation culturelle. Au niveau de la Salle des fêtes de Bechar, les troupes folkloriques «Touat Zaouïa» et Gnawa de Blel Bouhadjar ont animé un gala folklorique qui a été suivi par un public tout simplement très connaisseur. Il reste notamment au programme, une conférence sur «l’histoire de la région témouchentoise à travers les temps», qui permettra aux Bécharis de voir la profondeur de l’existence de Aïn Témouchent et sa contribution à la fabuleuse histoire de notre pays. Quant aux éléments de la délégation de la caravane de Aïn-Témouchent, ils auront à découvrir une richesse touristique à Taghit et Kenadsa.

Source: S. Djelloul, La Voix de l'Oranie.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Culture
commenter cet article
12 novembre 2008 3 12 /11 /novembre /2008 19:12
A Béchar, une rencontre s'est déroulée au siège du club de l'association des handisportifs  Essaoura avec Mme Bencheikh Zounia qui a organisé les préparatifs avec les handicapés pour mettre en exergue plusieurs points pour l'amélioration de leur situation.
Notre pays compte huit millions handicapés tous genres confondus.
Au fait, Bencheikh Zounia (handicapée) est connue à travers le territoire national par ses activités suivantes : elle travaille en qualité de psycho-clinicienne  et en psycho-sexualité. Elle est également  représentante de l'association Lumière des anges de bienfaisance des personnes handicapées et nécessiteuses. Elle est aussi membre du conseil de la Confédération nationale de consultation et de coordination des mouvements associatifs. Cette association a été créée en 1970 à Saint-Denis (France) par cinq étudiants handicapés.
Notons que cette dernière a commencé ses travaux dans l'Est algérien touchant toutes les wilayas.
Cette rencontre vise à valoriser les handisportifs dans le domaine du sport qui va prendre de l'ampleur sur l'importance de cette couche sociale. lors des derniers jeux Olympiques, ils ont ramené de bon résultats. En effet, les handicapés ont décroché 15 médailles en or, en argent et en bronze. En outre, les 21 communes que compte la wilaya de Béchar seront programmées pour une rencontre qui aura lieu au mois de janvier prochain. Des débats sur un nouveau statut sera mis en œuvre par les recommandations à l'issue de ce congrès national des handicapés avec la participation de toute la sphère médicale.
Par ailleurs, B. Z. la déléguée nationale de la confédération, a précisé que toutes les associations algériennes doivent se mettre au même diapason pour l'aboutissement à la modification de la loi 31-90. Cela permettra aux handicapés de bénéficier des droits humains (logement, emploi, pension à la retraite).

Source: M. Smail, La Nouvelle République.
Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
10 novembre 2008 1 10 /11 /novembre /2008 11:15
Repost 0
Published by Sofiane - dans Vidéo
commenter cet article