Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 21:15

La nouvelle station inaugurée va fonctionner en service semi permanent de six heures à dix-huit heures pour mesurer tous les paramètres météorologiques.

Une sixième station météorologique a été inaugurée dans la commune de Béni-0unif (à 110 kilomètres au nord de Béchar) au cours de cette semaine venant, ainsi, renforcer un réseau constitué de cinq stations. Elle a été installée entre Aïn Sefra et Béni-0unif, deux localités séparées par une distance de 130 kilomètres matérialisée par des postes climatologiques chargés de relever les précipitations et autres paramètres. La nouvelle station inaugurée va fonctionner en service semi permanent de six heures à dix-huit heures pour mesurer tous les paramètres météorologiques. Désormais, elle a pour mission aussi de relever les précipitations tombant sur les bassins versant des oueds tels ceux de Zouzfana, Guir et oued de Béchar. Parallèlement, l'Institut national de formation professionnelle de Béchar a abrité avant-hier une exposition retraçant les importantes activités des services régionaux météorologiques.

L'exposition a été suivie de trois communications animées par des spécialistes. La première a porté sur l'impact du climat sur l'activité humaine et les changements climatiques survenus à l'échelle planétaire. La deuxième sur les prévisions numériques, c'est-à-dire la mise en équation des situations météorologiques pour aboutir à des cartes d'analyse et à des prévisions nationales et régionales. Enfin, la troisième communication a porté sur les perturbations des fortes intempéries d'octobre 2008 à Béchar et sur la gestion de cette catastrophe aussi bien par les services météorologiques que par les pouvoirs publics qui ont pu, grâce à une étroite coordination, éviter le pire, selon les intervenants.


Source: M. Nadjah, El Watan.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 11:00

À l'occasion de la fête des travailleurs, une sympathique cérémonie de remise des prix a été organisée au siège de la commune de Béchar en faveur des travailleurs de la collectivité locale, par l'UGTA et à laquelle ont assisté les autorités locales et de nombreux invités.

Des éboueurs, des chauffeurs et des cadres de la commune mis à la retraite ont été récompensés et 100.000 DA ont été attribués à chacun d'entre eux. Un geste hautement apprécié par l'assistance en faveur de cette catégorie de travailleurs et en particulier envers les éboueurs qui exercent un métier pénible. Mme Mahmoudi, professeur en ophtalmologie et chef de service à Canastel à Oran et son équipe, en déplacement à Béchar, ont été honorés pour avoir effectué 250 visites médicales au cours de cette semaine à l'hôpital Tourabi Boudjémâa. La mission médicale a ordonné des prescriptions de lunettes à des patients démunis ne pouvant se déplacer dans le Nord. Ces consultations seront suivies, dit-elle, par l'élaboration d'un programme d'interventions chirurgicales destiné aux adultes et enfants et qui sera mis à exécution au cours du mois d'octobre prochain.


Source: M. Nadjah, El Watan.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 10:59

La session du baccalauréat de cette année 2010, à la satisfaction des responsables du secteur, verra pour la première fois depuis l'indépendance du pays la correction des copies du bac se faire au niveau du centre colonel Othmane (ex-Polyvalent) à Béchar. L'autre nouveauté dans le secteur de l'éducation concerne la création d'un centre d'examen à Tabelbala pour les candidats au bac de la daïra de Tabelbala, commune distante de plus de quatre cents km de Béchar. Pour ce qui concerne les épreuves de l'année scolaire 2009/2010, les épreuves de fin d'études du premier cycle se dérouleront à partir du 27 mai 2010 dans 39 centres, où composeront pas moins de 5746 candidats, dont 2730 filles.

 Le moyen, pour sa part, enregistre 4612 candidats et candidates au BEM, dont 37 étrangers, 33 détenus et 07 de l'école de jeunes aveugles, qui se retrouveront certainement le 1er juin prochain au niveau des 23 centres prévus pour la circonstance. Selon la cellule de communication de la direction de l'éducation de la wilaya, les candidats au bac pour cette année sont au nombre de 5177, dont 2810 de sexe féminin, 18 issus du centre de rééducation de Béchar, avec parmi eux une candidate et 75 étrangers. 17 centres d'examens dotés de 1053 encadreurs de différentes spécialités ouvriront leurs portes aux futurs bacheliers à partir du 06 juin prochain. Notre interlocuteur précise que toutes les conditions sont réunies pour le déroulement des épreuves dans de bonnes conditions.


Source: A. Roukbi, Le Quotidien, d'Oran.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 20:15

Des opérations pour la protection du patrimoine matériel  de la wilaya de Béchar ont été réalisées ces dernières années, a-t-on appris de la direction de wilaya de la culture.        
 Il a été procédé entre 2009 et 2010 au classement, au patrimoine de  wilaya, de 30 sites historiques relevant du patrimoine architectural, culturel  et industriel, à travers les communes de Taghit, Kenadza, Beni-Abbès, Abadla,  Beni-Ounif, Kerzaz, Mougheul, Beni-Yekhlef, El Ouata, Ksabi et Ouled-Khodeir,  a-t-on indiqué.         
Parmi ces sites, figurent une dizaine de Ksour, les stations de gravures rupestres de Taghit, de Merhouma (daïra de Béni-Abbès) et de Khenag Ettassouir  (daïra de Abadla), en plus du centre de traitement et exploitation de houilles à Kenadza, la centrale électrique à charbon de Bechar et un important tronçon  de la ligne électrique Morice et Challe, qui traverse les communes de Lahmar  et Mougheul au nord de la wilaya.         
Le classement de ces sites au patrimoine de wilaya vise, dans une première  phase, à les protéger des actes de destructions ou de vandalisme pour qu’ils soient proposés au classement au patrimoine national, a-t-on précisé.         
"A ce sujet, un dossier est actuellement en préparation au niveau du  service compétent de notre direction pour que ces sites soient classes au patrimoine national", signale le directeur de la culture, M. Abdelkrim Benkihel.         
Ces actions, qui s’inscrivent au titre des efforts pour la prise en  charge, la protection et la revalorisation du patrimoine matériel, ont suscité l'intérêt des élus locaux et des populations des communes concernées, qui se  sont mobilisés à travers plusieurs associations pour la pérennisation de cet héritage et richesse patrimoniales, indique le même responsable.         
Dans la wilaya de Béchar, sont recensés actuellement trois sites classés patrimoine national architectural: les ksour de Kenadza, Beni-Abbès et Taghit,  édifiés il y a plus de 15 siècles.         
Le même responsable a insisté sur la nécessité de poursuivre les travaux de leur restauration pour les mettre définitivement à l’abri des aléas du temps,  et ce à travers l’utilisation des nouvelles technologies en la matière.         
Il a, en outre, souhaité l’association aux projets de restauration de  ces sites des établissements nationaux spécialisés disposant de compétences humaines requises pour ce type de travaux.


Source: El Moujahid.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 17:46

Un Salon régional de l’information et de la  communication s’est ouvert, hier, à Béchar en présence d'exposants représentant des organes de presse, des établissements d'édition et des agences  de communication.         
La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence du chef de cabinet  du secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre chargé de la Communication,  M. Tahar Bediar, et des responsables de médias publics, et des directeurs généraux  de l’Agence nationale d’édition et de publicité (ANEP) et de l’entreprise nationale  de télédiffusion (TDA).         
Une vingtaine d’exposants prennent part à cet événement, dont des organes de la presse publique, la Radio nationale avec ses différentes chaînes nationales  et régionales, en sus de l’ANEP, de la TDA et d'agences de communication relevant du secteur privé.         
Cette manifestation qui se poursuivra jusqu’au 20 avril, au niveau de l’ancien siège des ex-Galeries algériennes, fait suite aux Salons similaires  initiés à Oran et Constantine. Elle est organisée dans le cadre des manifestations célébrant la journée internationale de la Liberté de la presse.         
En visitant les stands des exposants en compagnie du wali de Béchar,  M. Bediar s’est félicité du "développement qu’a connu le secteur de l’information  et de la communication à travers le pays, à la faveur des investissements consentis par l’Etat pour la modernisation du secteur".        
 Après s'être enquis, au siège de la TDA de Béchar, d'un projet devant assurer une couverture "totale" des zones d’ombres à travers le sud-ouest du  pays, il s'est rendu au site d'implantation d'un chantier de réalisation d’une  imprimerie de presse relevant de la Société d’impression d’Alger (SIA).   Ce projet, qui sera mis en service en octobre prochain, a nécessité la  mobilisation d’une enveloppe financière de plus de 400 millions de dinars, avec un tirage de 50.000 exemplaires de 20 quotidiens par jour.         
Cette imprimerie permettra de "mettre fin définitivement aux problèmes  de distribution des titres de la presse écrite nationale à travers cette région",  a assuré, pour sa part, le directeur général de la SIA, M. Abdelkader Metchat.


Source: El Moujahid.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 18:10

Le ministre des Travaux publics, Amar Ghoul, a effectué, mercredi dernier, une visite d’inspection et de travail dans la wilaya de Béchar. Au cours de cette visite, le représentant du gouvernement a inauguré un ouvrage d’art reliant le centre-ville de Béchar au quartier Debdaba (Haï Nour), d’une longueur de 90 mètres et d’une largeur de 8 mètres de chaussée, construit en préfabriqué. Le coût global de cette réalisation dépasse 21,7 millions de DA. Il a ensuite inauguré la subdivision des travaux publics du chef-lieu de wilaya, qui occupe une superficie de 10 532 m2 et qui a coûté quelque 21 millions DA.
M. Ghoul s’est dirigé ensuite vers la daïra de Kenadsa où il a inauguré la double chaussée reliant Béchar à Kenadsa sur un linéaire de 15 km, avec une chaussée de 7 mètres chacune. Le montant de cette réalisation est de l’ordre de
544 462 541,11 DA.
Dans la même localité, le ministre des Travaux publics a également inauguré le nouveau siège de la subdivision, occupant une superficie de 1 122,10 mètres carrés et qui a coûté la somme de
22 365 248,19 DA au Trésor public. L’après-midi, le représentant du gouvernement s’est déplacé à la daïra de Beni Abbès (230 km au sud de Béchar), où il a procédé à l’inauguration de la piste d’atterrissage de l’aérodrome du cette-ville, qui permettra de désenclaver cette région et d’attirer un grand nombre de touristes. En fin de journée, le ministre a inspecté la route Tamtert-Beni Abbès.
Cette route de désenclavement est la continuité du chemin de wilaya 13, qui relie tous les ksour (Idigh-Ouata Agdal-Bechir) à Beni Abbès. Cet important projet qui va certainement sortir ces ksour de l’anonymat va coûter la somme de 30 033 900 DA. Il a aussi inspecté le projet de la piste reliant Timoudi à Kerzaz, située entre le grand Erg occidental et Oued Saoura, qui va désenclaver, en cas de crues, les ksour jusqu'à Hassi Abdellah.


Source: Liberté.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 14:55

Le secteur de la santé à Béchar sera renforcé par  la réception, avant la fin 2010, d’un hôpital psychiatrique de 120 lits, a-t-on  appris jeudi de la direction de wilaya du secteur.         
Cet hôpital, à vocation régionale, permettra l'amélioration et la modernisation  de la prise en charge des malades psychiatriques du sud-ouest du pays, actuellement  assurée par un service spécialisé situé au quartier Debdeba, à Béchar, a-t-on  indiqué.         
La nouvelle structure de santé, dont la réalisation répond aux standards  de prise en charge et de suivi médical et psychiatrique des malades, va largement  contribuer au renforcement des prestations médicales spécialisées du secteur  de la santé dans la région, a-t-on ajouté.         
Le secteur prévoit aussi la réception, avant la fin 2010, d’un centre  de désintoxication, dont les travaux sont actuellement à 90 % de réalisation.  Ce centre de désintoxication et de sevrage, premier du genre dans la  région du Sud-Ouest du pays, apportera, à travers ses différentes structures  et son encadrement humain spécialisé, toutes les aides nécessaires et les traitements  adéquats aux personnes dépendantes des drogues, alcool, abus de médicaments  ou tout autres produits chimiques, souligne un responsable de la direction de  la santé.

 

Source: El Moujahid

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 20:10

Depuis déjà un certain temps l'apport bénévole de l'équipe médicale du professeur Boubakeur Med spécialisé en chirurgie viscérale au CHU d'Oran pour ce qui est d'une part de la formation des praticiens locaux en chirurgie mais aussi combler le manque de spécialistes enregistré dans plusieurs importants services d'autre part demeure très apprécié par les habitants de la wilaya et celles limitrophes. La semaine écoulée une délégation de trente praticiens dont neuf professeurs venant de différents centres hospitaliers de l'ouest du pays conduits par le Pr Boubakeur ont pendant quatre jours mis leurs expériences au profit des locataires de l'hôpital 240 lits aussi bien malades que médecins. Le programme arrêté d'un commun accord avec les responsables locaux de la santé a concerné l'exécution d'interventions chirurgicales sous coelioscopie sur 11 malades souffrants de kystes notamment ceux dits hydatiques du poumon, des reins, du testicule, de l'ovaire, de l'hernie crurale et une chambre d'implant. En plus du travail technique les professeurs ont donné pas moins de neuf conférences par le son et l'image à l'université de Béchar sur différents thèmes scientifiques se rapportant en particulier au dépistage de la tuberculose extra pulmonaire, les lésions pulmonaires du tabac, cholesysto et hépatecto et l'ophtalmologie de l'enfant. L'équipe du professeur Boubakeur a enregistré avec satisfaction la présence dans les services médicaux d'équipements sophistiqués acquit par les responsables du secteur dernièrement. Il est à noter enfin que 10 enfants souffrants de légions oculaires seront pris en charge par cette équipe en juin prochain.


Source: A. Roukbi, Le Quotidien d'Oran.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 21:49

Le commandement des forces de la défense aérienne du territoire relevant du ministère de la Défense nationale de la zone n°2 installé à Bechar 3ème RM organise du 02 au 04 avril courant des journées d'information sur la défense aérienne du territoire. La cérémonie d'ouverture a été présidée à la salle du 19 Juin au centre-ville de Bechar par le général Chakour, chef d'état-major du commandement de la 3ème région militaire, en présence des cadres de l'ANP concernés, des représentants de titres de la presse locale, de la radio et de la télévision. Le colonel responsable de ce corps de défense de l'ANP présentera par l'image et le son l'historique du commandement des forces de la défense aérienne du territoire, qui a vu le jour le 05 décembre 1988 dans le cadre de la nouvelle organisation de l'ANP pour prendre en charge la mission principale de défense de l'espace aérien national ainsi que les différents points sensibles et stratégiques du pays en conformité avec les dispositions de l'article 25 de la Constitution.

 Le programme de cet important événement organisé à l'endroit du public pour lui permettre de s'enquérir des capacités des forces de la défense aérienne du territoire, des recrutements et de la formation, comporte également en plus d'une présentation de matériels spécifiques stratégiques sophistiqués, une exposition de photos concernant différentes interventions des organisateurs de la manifestation dans le cadre des missions qui leur sont dévolues. Le colonel Othmane, chef de la cellule communication, mettra en relief à cette occasion l'importance du contrôle de la navigation aérienne en collaboration avec les parties concernées considérant, dira-t-il, que plus de 100 mille avions survolent chaque année l'espace aérien national et qui sont pris en charge par le commandement des forces de la défense aérienne du territoire. Notons enfin la présence d'un nombre important de visiteurs jeunes et moins jeunes au niveau de l'espace réservé à cette manifestation.


Source: A. Roukbi, Le Quotidien d'Oran.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
3 avril 2010 6 03 /04 /avril /2010 21:50

L'APC de Béchar vient de lancer une vaste opération de nettoyage à travers la ville. De nombreux quartiers sont concernés. Des équipes constituées de plusieurs ouvriers à bord de camions sillonnent le centre-ville, Haï El Badr et la zone jouxtant l'université, depuis plus d'une semaine. Un véritable chantier. D'autres groupes de travailleurs ont été chargés de la réhabilitation de l'éclairage public défaillant à longueur d'année.


Source: A. Boutaleb, El Watan.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article