Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 18:51
Le ministre de la Communication Abderrachid Boukerzaza s’est engagé officiellement à doter les habitants du sud-ouest du pays d’une rotative, a-t-on appris auprès du wali de Béchar.
L’avis d’appel d’offres pour l’achat de cette machine à imprimer sera lancé dans les prochains jours. Selon le même responsable, cette presse imprimera 25 000 exemplaires dans un premier temps. Il faut rappeler que les différents titres de la presse nationale arrivent à Béchar qu’en fin de journée à cause de l’éloignement. Dans cette région du pays, les citoyens sont au fait de l’information écrite qu’après 18 heures. Les habitants des autres communes de la wilaya reçoivent les journaux 24 heures après.

Source: R. Roukbi, Liberté.
Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 18:17
Le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, M. Noureddine Yazid Zerhouni, a présidé hier à Béchar une séance de travail consacrée à l'examen des mesures et dispositions pour la prise en charge des différents aspects négatifs engendrés par les dernières inondations ayant affecté plusieurs communes de la wilaya.    
Intervenant à cette occasion, les présidents des APC touchées, notamment celles d'Abadla, Timoudi, Ouled Khoudir et Ksabt, ont donné un aperçu des importants dégâts causés à différentes infrastructures de base, notamment les routes, les ponts, les infrastructures scolaires et sociales, de même qu'à de nombreuses habitations individuelles.   
Les crues de l'oued Saoura, qui traverse ces communes, ont été à l'origine de leur isolement, ce qui a nécessité l'intervention de l'Armée nationale populaire pour l'acheminement par voie aérienne de vivres et autres denrées essentielles à la population de ces collectivités locales, situées pour certaines à plus de 350 km au sud de Béchar.    
De leur côté, les représentants des sinistrés et des comités de quartiers touchés par les inondations se sont déclarés satisfaits de l'intervention rapide des autorités dans la prise en charge des familles sinistrées, de même que de la mise en place du dispositif de prudence et de vigilance, dès le début des intempéries, ce qui a permis de sauver de nombreuses vies et faire face aux inondations.    
Auparavant, M. Zerhouni a constaté de visu à travers un document vidéo, les dégâts et dommages causés par les intempéries et crues, qui, à titre d'exemple, ont emporté 1500 têtes de camélidés à travers le territoire de la daïra d'Abadla, alors que 1000 têtes de différents cheptels ont été décimées par la puissance des flots.

Source: El Moujahid.
Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 17:57

D'importants dégâts matériels ont été enregistrés par différents secteurs suite aux inondations ayant affecté récemment la wilaya de Bechar, ont indiqué mercredi des experts lors d'une séance de travail présidée par le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, M. Noureddine Yazid Zerhouni, en visite de travail dans la wilaya. 
S'agissant du secteur des travaux publics, 30 ouvrages d'art, tous types confondus, 50 km de routes nationales, de wilaya et communales, ont été fortement endommagées par les  crues rendant la circulation difficile. 
Le coût des dégâts qui leur ont été occasionnés a été provisoirement estimé " à plus de 3 milliards de DA", ont précisé les experts lors de cette séance ayant réuni l'exécutif local, les présidents d'APC et les représentants des comités de quartier sinistrés. 
Le secteur des ressources en eau a, quant à lui, enregistré la destruction de 3.750 m linéaire du réseau d'AEP, et de 4.800 m linéaire du réseau d'assainissement et d'évacuation des eaux pluviales ainsi que l'effondrement d'une grande partie des berges de l'oued Bechar, soulignent les experts. 
Concernant le volet des transports, il a été relevé qu'un total de 12.779 m linéaires, de voies ferrées, dont 7.450 m nouvellement réalisées dans le cadre du projet de la nouvelle ligne Mecheria-Bechar, a été détruit par les inondations. 
Les activités agricoles et d'élevage ont été également touchées par le sinistre, où on a noté la destruction de 583 hectares de terres agricoles, dont 358 consacrées à la phoeniculture, de 145.000 quintaux de dattes et l'effondrement de 710 puits, ainsi que la perte de 11.773 têtes de cheptel.  
Enfin, les experts du secteur de l'urbanisme et de la construction ont indiqué que sur 1.590 habitations recensées, 386 ont été classées inhabitables et dont les propriétaires doivent bénéficier de mesures de relogement.

Source: APS

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
21 octobre 2008 2 21 /10 /octobre /2008 20:58
Les communes de la wilaya de Blida viennent de procéder à une collecte de denrées alimentaires et de couvertures au profit des sinistrés de la wilaya de Béchar, qui ont vu leurs maisons emportées par les eaux en furie lors des dernières intempéries.

Ainsi, à L'Arba, Boufarik, Blida ou encore Mouzaïa et El-Affroun, les élus locaux se sont adressés aux citoyens pour les inciter à venir en aide à leurs frères sinistrés, et la solidarité algérienne étant légendaire, des tonnes de denrées alimentaires de tous genres et de couvertures et autres matériels ont été rassemblés au niveau de la wilaya et envoyés à bord de dizaine de camions vers les zones sinistrées.

Source: Le Quotidien d'Oran.
Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
21 octobre 2008 2 21 /10 /octobre /2008 10:56

 

La visite de Mohammed Seghir Kara, vice-président de l’Assemblée populaire nationale, avant-hier à Bechar, à la tête d’une délégation formée de 7 parlementaires, coïncide avec l’annonce de l’aggravation du bilan des intempéries.


En effet, une source sécuritaire vient d’annoncer que deux cadavres ont été découverts, samedi dernier, dans la zone de Gharassa située entre Bechar et Taghit, zone isolée et habituellement fréquentée par des éleveurs, et qu’une enquête a été ouverte pour leur identification. Il s’agit de deux personnes décédées qui portent le nombre de victimes à dix. Pour ce qui est des huit victimes précédemment enregistrées, ce sont un infirmier qui revenait d’une mission et qui a trouvé la mort au niveau de Hadjrat Lemguil, deux adolescents qui se sont noyés l’un à l’oued Bechar et l’autre dans un cloaque formé par les eaux pluviales, et le conducteur d’un taxi avec quatre passagers, des militaires, qui ralliaient Bechar à partir d’El-Bayadh. Le véhicule à bord duquel se trouvaient les cinq personnes a été emporté par les eaux de l’oued Kalloum en crue.
Pour revenir à la délégation parlementaire, sa visite entre dans le cadre de la solidarité avec les sinistrés et doit permettre d’évaluer les dégâts causés par les dernières intempéries. La commission a tenu une première réunion avec les autorités locales au niveau de la villa d’hôtes de la wilaya, dimanche après-midi, durant laquelle il a été décidé de scinder ladite commission en deux groupes qui devaient se rendre, hier, l’un à Kerzaz et l’autre à Abadla.
En marge de cette séance de travail, le wali de Bechar, Azzedine Mecheri, a annoncé que le ministre de l’Intérieur a pris la décision de déclarer la localité de Guir Lotfi zone sinistrée et qu’elle sera délocalisée et reconstruite à un autre endroit moins exposé aux inondations. Il ajoutera que la commission technique vient de parachever son premier bilan concernant les dégâts. Ainsi, le nombre d’habitations touchées s’élève à 934 dont 464 endommagées et 247 pouvant être réoccupées après restauration. En ce qui concerne le cheptel perdu lors des intempéries, on dénombre 5.000 têtes d’ovins et de caprins et 1.500 camélidés. D’autre part, est-il à souligner, la wilaya a décidé que, dorénavant, il ne sera plus permis de construire dans les zones inondables situées à Gharassa, quartier 8, au vieux ksar, Numro et Mer Niger.

Source: M. Ahmed, La Voix de l'Oranie.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
21 octobre 2008 2 21 /10 /octobre /2008 10:47

Le dénommé Cravatier Johnson, un ressortissant suisse, s’est converti à l’Islam vendredi dernier en prononçant sa confession de foi à la mosquée de Hay Essalam de Bechar, avant la grande prière.

Ce citoyen suisse montrait déjà des prédispositions envers la religion musulmane avant d’entrer en contact, via Internet, avec le président de l’association religieuse de la mosquée de Hay Essalam. Ce dernier devait donc contacter les services de l’APC de Bechar qui ont aidé à la délivrance d’un visa et une prise en charge complète de trois jours au ressortissant suisse. C’est ainsi qu’il a été permis à M. Cravatier de venir tout spécialement à Bechar pour prononcer sa confession de foi devant les fidèles venus accomplir la prière du vendredi.

Source: M. Ahmed, La Voix de l'Oranie.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 18:20
Encore deux morts ont été enregistrés dans la wilaya de Béchar, suite aux dernières précipitations survenues, la semaine dernière, dans cette région du sud-ouest du pays. Les  corps des deux personnes ont été retrouvés, hier, sans vie du côté de djebel Gharassa. Selon le premier responsable de la wilaya, les corps des victimes n’ont pas encore été identifiés. Aussi, avons-nous appris auprès du même responsable que la commune de Guir-Lotfi a été officiellement déclarée zone sinistrée.
Pour les autres villes et quartiers de la wilaya touchés par les dernières précipitations, le wali de Béchar a déclaré qu’il avait reçu le feu vert du ministre d’État, ministre de l’Intérieur et des collectivités locales, pour recenser toutes les zones et agglomérations touchées par cette tragédie pour une éventuelle déclaration de ces régions comme communes sinistrées. Concernant le bilan des commissions techniques installées au lendemain de cette catastrophe naturelle, Azzedine Mecheri, wali de Béchar, a souligné que sur 936 maisons recensées, 467 sont réellement endommagées.
Les communes de Gsab Timoudi et Ouled Khdir restent toujours isolées par l’oued Saoura. Par ailleurs, une délégation parlementaire, composée de 7 membres et présidée par M. Mohamed-Seghir Kara, vice-président de l’APN, a été dépêchée sur les lieux pour évaluer les dégâts, écouter les sinistrés et témoigner leur soutien à la population locale et aux autorités. Elle sera divisée en deux groupes. Le premier visitera la ville de Béchar et Abadla. La deuxième se rendra dans les communes éloignées de la wilaya.

Source: R. Roukbi, Liberté.
Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 18:17
Un bilan préliminaire a été annoncé par les services agricoles de la wilaya de Béchar sur les pertes et les dégâts des dernières intempéries qui ont touché la vallée de la Saoura durant la semaine dernière.
Commençons par la perte animale qui est de 1 510 caprins, 955 ovins, 12 camelins, 40 bovins, 1 âne et 130 poulets de chair. Une perte végétale de 102,5 ha de cultures maraîchères ont été inondées, 40 ha de fourrage détruits, 71 ha d'arboriculture endommagés, 4 060 palmiers submergés et 1500 autres palmiers emportés par l'oued avec 1 260 tonnes de dattes perdues. En effet, en hydraulique, on signale l'endommagement de 400 puits, 326 pompes, 4 forages, 3 pompes immersibles, 30 sources, 23 bassins, 500 mètres linéaires de seguia  (rivière ), 23 ha du système d'irrigation du goutte-à-goutte. Ainsi, on signale d'autres destructions de15 abris en toub (pisé), 210 mètres linéaires de brise-vent, 300 mètres de piste, 1500 kg d'orge et 35 tonnes de son. Ces pertes sont évaluées à 501 448 000 DA.

Source: La Nouvelle République.
Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 11:00

Le pont de la Choufane, l’un des cinq ouvrages d’art reliant le centre-ville de Béchar aux différents quartiers, situés sur l’autre rive de ce cours d’eau, a été fermé à la circulation automobile, en raison des dégâts importants, que lui ont occasionnés les dernières crues.

Une décision au demeurant salutaire, mais qui ne semble guère appréciée à sa juste valeur par les citoyens véhiculés, parmi eux, des chauffeurs de taxi et autres riverains, qui n’hésitent pas à braver le danger et à mettre en péril leur vie et celles de leurs passagers, en passant outre cette mesure préventive de sécurité.
Pour rappel, ce pont dont tout un pan et les abords immédiats n’ont pu résister aux forces déchaînées de la nature, a été fermé par mesure de sécurité sur une décision du Premier responsable de la wilaya, qui ne tenait pas à risquer la perte de nombreuses vies humaines, en attendant les résultat d’une expertise. Chose à laquelle les citoyens n’arrivent pas à souscrire, trop soucieux qu’ils sont de regagner avant tout rapidement leurs pénates, en prenant le chemin le plus court auquel ils s’étaient habitués, quand bien même cette décision aura été prise dans leur intérêt.
 
Source: M. Ahmed, La Voix de l'Oranie.
Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 10:51

Oued Kalloum, l’un des passages les plus redoutés sur le tronçon routier reliant Bechar à Béni-Ounif, vient encore une fois de faire des victimes dont 4 jeunes militaires voyageant en taxi.

 

 

Dans la soirée de mercredi dernier, en effet, un taxi assurant les dessertes inter-wilayas et provenant d’El-Bayadh, avec à son bord 7 personnes, a été emporté par les eaux de l’Oued Kalloum en crue. Deux personnes seulement s’en sont sorties vivantes. Malheureusement, pour les cinq autres, deux ont été retrouvées noyées un peu plus loin du lieu du drame. Quant aux trois autres, elles ont été également retrouvées noyées, mais à 10km en aval. C’est dire la violence des éléments déchaînés…
Rappelons que cette dernière tragédie porte à huit (8) le nombre de victimes recensées à la suite des crues qui ont touché le Sud-Ouest du pays. Aussi, la prudence reste de mise sur tout l’itinéraire de la RN06 et surtout sur le tronçon allant de Mécheria vers le Sud-Ouest du pays.

Source: M. Ahmed, La Voix de l'Oranie.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article