Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

9 avril 2008 3 09 /04 /avril /2008 20:17
Des travaux de réfection du marché central des fruits et légumes sont en cours depuis quelques jours, pour une durée de deux mois. Les travaux entamés au niveau de ce vieux marché, géré par la commune et qui a ouvert ses portes en 1958, toucheront essentiellement le revêtement des couloirs, le système électrique, le réseau d'assainissement et le ravalement de la bâtisse. Les clients du marché central se sont repliés temporairement sur le deuxième marché, dit Bouhlal, qui se trouve à proximité et qui connaît néanmoins une très forte concentration d'acheteurs et où l'on observe des hausses injustifiées des prix des produits de large consommation.

Source : M. N., El Watan.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
9 avril 2008 3 09 /04 /avril /2008 08:25
La distance entre Béchar et la capitale semble se rapprocher, au regard de l’importance accordée au premier Salon de l’automobile qui se tiendra du 21 avril au 1er mai au site Amirato de Debdaba, situé au chef-lieu de la wilaya de Béchar.
Un événement largement commenté par les Bécharis qui voient, à travers l’initiative de RH. International Communication, organisatrice de cette manifestation, un rassemblement mais aussi un rapprochement des concessionnaires auto du grand public du Sud. Un rapprochement qui donnera lieu à une communication directe et à un enseignement sur les nouvelles technologies développées jusque-là et ayant un rapport direct avec la qualité, le confort et la sécurité. Il y a, bien entendu, l’autre aspect qui sera au cœur de l’événement : la lutte contre la contrefaçon et les accidents de la circulation.
En effet, “un véhicule neuf est une garantie au démarrage, mais il faut y songer”, dira un citoyen de la pièce de rechange. “Souvent, nous sommes confrontés à ce phénomène que l’on qualifiera de mortel, puisque une pièce contrefaite est un danger permanent pour le conducteur”, ajoutera-t-il.
Béchar ouvre donc ses portes à un salon automobile, une wilaya où il est enregistré, selon les statistiques communiquées par l’ONS au 31 décembre 2007, un parc auto de 19 457 véhicules et un nombre de 108 auto-écoles pour un nombre de 58 moniteurs agréés.
Cette question sera mise en débat lors des journées professionnelles qui seront animées par les cadres des ministères des Transports et du Commerce  La particularité de cette manifestation réside dans l’intervention des autorités de wilaya qui veulen faire de cette première édition, un carrefour économique et, à la fois, une des plus belles réussites. “C’est déjà un pas vers la réussite, et deux fois pas an, nous reviendrons pour organiser le salon de l’automobile et le salon du véhicule industriel. Nous organiserons aussi d’autres salons, celui de la téléphonie, du médical, des collectivités locales et du tourisme. D’autres thèmes occuperont également le terrain”, dira le directeur de RH. International Communication.  Les concessionnaires sont très nombreux à participer.  On parle de Diamal, Peugeot, (avec les dernières acquisitions), Famoval, Toyota, BS Distribution, Fiat, Bougie Auto (4x4), Elsecom, Faw et Maruti), GMC, CMT de Constantine et bien d’autres…

Source: R. Roukbi, Liberté.
Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
8 avril 2008 2 08 /04 /avril /2008 19:33
L'aérodrome de Beni-Abbes, dont les travaux de  réhabilitation sont en cours de réalisation, sera livré avant la fin 2008, annonce-t-on  à la direction des travaux publics de la wilaya de Bechar. Les travaux, lancés début 2008 dans le cadre du développement des infrastructures  aéroportuaires, pour une enveloppe financière estimée à 400 millions de dinars,  portent notamment sur le confortement de la piste sur 3000 mètres.
Une fois réceptionné, cet aéroport, situé à 264 kilomètres au sud de  Bechar, sera "d'un grand apport pour le développement et le renforcement des  activités touristiques dans cette région" du sud-ouest du pays, qui recèle d'importants  sites et espaces historiques et naturels, souligne-t-on de même source.
Situé à proximité des chef-lieux de daïras de "El Ouata", "Ouled Khodeir",  "Igli" et "Kerzaz", cette infrastructure aéroportuaire constitue également un  atout pour le développement local économique et social, signale-t-on à la wilaya  de Bechar, soulignant, à ce titre, que la région de Beni Abbes est considérée  par de nombreuses études comme le second pôle d’activité de la Saoura. A noter, selon la même source, que les travaux en cours pour le confortement  et le renforcement de la piste secondaire de l’aéroport "Lotfi" de Bechar, pour  un coût global de 1 milliard de dinars, seront également achevés avant la fin  de l’année en cours.

Source : El Moujahid.
Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
6 avril 2008 7 06 /04 /avril /2008 09:30

En l’espace de deux semaines, le feu s’est déclaré à trois reprises dans une maison située au quartier Lemkhalif à Bechar...

Le dernier incendie remonte à jeudi der-nier. Les pompiers ont fait le nécessaire. Des responsables de la wilaya se sont rendus sur les lieux en compagnie du directeur du Croissant rouge.


Le propriétaire de la maison, en l’occurrence Ouahabi Abdelkrim, fonctionnaire à la wilaya, nous a fait visiter les lieux. Les murs de plusieurs pièces de cette grande maison portent en effet des traces de feu et des couvertures et autres draps calcinés sont là.
Dans l’une des pièces, des tabourets de bars en bois portent des traces de feu seulement à l’endroit où on s’assoit. Un matelas en éponge, calciné, jonche le sol. Seule une grande feuille imprimée portant les noms d’Allah est restée intacte. Un seau en plastique rouge placé aux toilettes pour des besoins d’ablution est brûlé à moitié.
Quoique irrationnelle, l’explication du propriétaire des lieux fait état de l’œuvre d’esprits malfaisants car, dira-t-il, le feu se déclenche seul dans des pièces vides et ne contenant aucune prise électrique ou bricolage de fils pouvant provoquer une étincelle. Il ajoutera même qu’une fois, le feu a pris à l’intérieur d’un réfrigérateur fermé.
Ce qui est étonnant, c’est que le propriétaire des lieux ne demande pas à être relogé. Ce qui prouve que ce n’est nullement une mise en scène pour obtenir un logement social.


Source: M. Ahmed, La Voix de l'Oranie.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
5 avril 2008 6 05 /04 /avril /2008 09:50
Sous le slogan « mal informés, donc vulnérabilité », L'association  Aids Algérie avec la collaboration de l'ambassade des Pays-Bas et ONUSIDA lancera du 7 au 13 avril une campagne itinérante d'information et de sensibilisation sur les IST-VIH-sida au niveau de la wilaya de Béchar. Cette opération s'inscrit dans le cadre d'un projet initié par Aids Algérie et intitulé» Améliorer l'accès à la prévention du VIH par des actions de proximité auprès des groupes vulnérables de l'Algérie».

La méthodologie d'approche consiste à informer et sensibiliser les groupes ciblés sur les modes de transmission, les moyens de prévention du VIH Sida et sur les comportements à risque néfaste pour leur santé. Cette campagne de sensibilisation, qui concernera plusieurs wilayas  vise entre autres à renforcer la prévention des IST- VIH- sida en direction des populations à haut risque  d'infection pour un changement de comportement, à contribuer à l'amélioration de l'accès aux services de prévention, de prise en charge et d'appui des groupes cibles et enfin à augmenter l'implication des leaders associatifs et communautaires dans la lutte contre le virus du sida. Les séances de sensibilisation qui se dérouleront du 7 au 13 avril au niveau de la wilaya de Béchar auront lieu au centre de formation professionnelle, à la maison de jeunes de la wilaya, au CIAJ de Béchar, sur la place publique Kenadsa, à l'école paramédicale, au centre de santé (CDV) de la wilaya ,au souk hebdomadaire ainsi qu'au niveau de plusieurs lieux de rencontres informels pour les groupes de populations à haut risque d'infection. Les actions d'AIDS Algérie seront soutenues par l'installation de stands d'informations animés par des intervenants en prévention et des éducateurs pairs de l'association qui interviendront par des sessions de communication interpersonnelle et des projections débat. L'association initiatrice du projet compte atteindre à travers cette campagne 20 000 jeunes, 250 professionnels du sexe et 200 usagers de drogue. Aids Algérie prévoit également de distribuer 10 000 dépliants ,500 affiches, 4000 prospectus ainsi que 60 000 préservatifs. Un questionnaire sera élaboré afin de permettre d'évaluer les résultats attendus de cette campagne. L'Algérie compte actuellement prés de 776 cas de sida et PLUS DE 3000 porteurs du virus. La majorité des cas est enregistré dans les régions du sud du pays.  

Aids Algérie révèle que les données épidémiologiques faites sur la base du système de séro- surveillance sentinelle du VIH et d'enquêtes spécifiques confirment les arguments en faveur d'une révision de la classification de l'épidémie en Algérie, qui passe d'une épidémie peu active à une épidémie concentrée dans certains sites et villes au cours de ces dernières années.
D'où le choix d'Aids Algérie d'opter pour une stratégie de proximité et d'approche envers les groupes les plus ciblés et les plus vulnérables à travers des campagnes d'informations.

Source : Farida L., El Moujahid
Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
5 avril 2008 6 05 /04 /avril /2008 09:45
A l'initiative de leur association, les anciens footballeurs de la Saoura se sont retrouvés ce week-end pour se remémorer le passé. C'est d'abord une imposante exposition de photographies et de documents datant de l'époque coloniale qui allait permettre au public de faire connaissance avec les anciennes équipes de football, avant l'accès à la grande salle du complexe où se déroulait la cérémonie marquant ce rendez-vous. C'est un moment historique, dira le wali de Béchar, lequel était accompagné de son homologue de Naama, estimant par ailleurs qu'il faut rentabiliser le passé sportif de la région. Ensuite, c'est le doyen Hamou Abdeljebar qui est intervenu pour retracer la rétrospective du mouvement sportif dans le Sud-ouest du pays, depuis 1946, date de la création du premier club sportif à Béchar (la JSM Béchar).

Source : B. Larbi, El Watan.
Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
5 avril 2008 6 05 /04 /avril /2008 08:47


La délégation envoyée par M. Abdelmalek Sellal, le ministre des Ressources en Eau arrivera aujourd’hui, samedi 5 avril) à Béchar. Elle est composée de Lahcen Aït Amara, Hasni, Bouderbala, Taïbi et Djebbari Fatima, respectivement directeur central de l’assainissement, directeur général de l’office national de l’assainissement, directeur général de l’hydro-projet ouest (HPO), directeur général de l’ANRH et son assistante.

Selon le Dr Bendjemaâ Jamal, directeur de l’Hydraulique de Béchar, cette délégation est envoyée par le ministre, suite à sa dernière visite pour actualiser l’étude de la station de traitement des eaux usées (STEP), l’étude globale et schéma directeur de l’aménagement de l’Oued Béchar et la prospection des potentialités des nappes phréatiques de Mougheul et de Ouakda. Il ajoutera qu’en application des directives du ministre, une entreprise implantée sur les lieux démarrera, ce samedi, les travaux de réalisation d’une digue sur l’Oued Zebboudj à Mougheul. De même que la direction de l’hydraulique s’attellera à accélérer les travaux de la conduite d’adduction d’eau à partir du barrage de Djorf Torba. Conduite dont la protection sera confiée à une entreprise de qualification 9. Cette protection contre le sol corrosif lui assurera une durée de vie supérieure. Pour ce qui est de la sécurisation des besoins de la région en eau potable, le directeur de l’Hydraulique dira que ce point a été pris en charge au niveau central. En ce qui concerne la STEP, elle sera réalisée sur la partie gauche à la sortie-sud de Béchar et s’étendra sur 30 hectares. «Sur les 250 milliards de centimes, que nous avons demandés pour sa réalisation, 200 milliards nous ont été accordés et la délégation sera là pour l’actualisation», a-t-il dit. Il sera aussi question de l’actualisation de la faisabilité de la réalisation de digues à travers le territoire de la wilaya. «Nous en avons demandé 24 et le ministère nous en a accordé 8 pour l’instant», a-t-il ajouté.

L’étude du schéma directeur de l’Oued Béchar sur toute sa longueur, c’est-à-dire 17 km depuis l’entrée jusqu’à la sortie de la ville, aura nécessité 100 milliards de centimes. «Nous avons procédé à l’inscription d’une opération de 5.000m linéaires de forages et de fonçage de puits, qui nécessitent pas moins de 20 milliards de centimes et la réalisation de réservoirs ou châteaux d’eau de grandes capacités pour 1 milliard de dinars, et ceci, dans le cadre de la loi de finances complémentaire.» Ces réservoirs, une dizaine au moins, seront répartis entre les différentes localités, dont deux d’une capacité d’au moins 10.000 m3 pour le chef-lieu de wilaya. S’agissant de la protection de la station flottante, réalisée au niveau du barrage de Djorf Torba, le ministre a conseillé de construire sur place un mur brise-vent. Pour faire diminuer la violence des crues de l’Oued Béchar, il a été prévu de l’écrêter par la réalisation d’un barrage en amont. Il est aussi question de la réalisation d’un forage de puits, pour l’alimentation de la commune de Mougheul, qui entre dans le cadre des 5.000 m linéaires. La formation du personnel touche 10 agents de l’ADE dans le domaine de la prise en charge, de la gestion et de l’exploitation de la station flottante.

Source: M. Ahmed, La Voix de l'Oranie.
Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
3 avril 2008 4 03 /04 /avril /2008 20:04

L'Association sportive des médecins du Grand-Alger (ASMGA) que préside le Dr Noureddine Bendib, en visite dans la wilaya de Béchar, a effectué, pendant cinq jours, une mission médicale à titre bénévole.

Comme chaque année, la mission médicale s'est rapprochée des localités éloignées du chef-lieu de wilaya, à savoir Taghit, Abadla et Beni Abbes. Dès l'annonce de son arrivée, les patients de ces agglomérations se sont regroupés autour des unités hospitalières pour des consultations. Non pas que les structures sanitaires publiques soient défaillantes, a-t-on précisé pour lever toute équivoque, mais la réputation que s'est forgée humblement la mission qu'assure et dirige le Pr Ahmed Bendib auprès de ces populations démunies est solide. Cette année, la mission médicale était constituée de 18 spécialistes parmi lesquels on compte des gynécologues, des internistes, des pédiatres, des chirurgiens, des sénologues, des urologues, des réanimateurs, des radiologues, des rééducateurs, des chefs de bloc et des infirmières. L'important volet de la formation est assuré par une équipe comprenant les Dr. Bouadou, Mimouni Abdelouhab, Hayat Aoures et le chef de mission Ahmed Bendib. La formation, au cours de cette journée, a été consacrée d'abord à la pathologie mammaire centrée sur le cancer du sein, ensuite sur le cancer du col de l'utérus. Le deuxième volet de la mission médicale, placé sous la responsabilité du Dr Amina Mimouni Abdelouahab, a consisté en l'organisation de consultations au niveau des polycliniques et touchant en particulier les gens démunis. A l'issue de ces consultations, des médicaments, des fauteuils roulants ont été distribués. Le troisième volet, assuré par le Dr Yacine Mimouni, avait pour objectif la promotion de l'activité physique à laquelle ont participé 150 participants, habillés par la mission médicale, qui ont pris part à une course à pied et à un tournoi de football. Le quatrième et dernier volet programmé a consisté en la distribution de médicaments, de dons composés de cartables scolaires, de calculatrices, d'effets vestimentaires et autres jouets au profit des enfants de la région. Le chef de mission de l'Association a indiqué que l'équipe n'aurait pas connu un succès auprès de la population hospitalière sans la contribution indispensable des autorités locales, de la DSP et des responsables de l'hôtellerie qu'il a tenus à remercier.

Source : M. Nadjah, El Watan.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
1 avril 2008 2 01 /04 /avril /2008 14:38

L'assemblée populaire de la wilaya de Béchar (APW) a entamé, hier, les travaux de sa première session ordinaire au siège de la wilaya.

Plusieurs points figurent à l'ordre du jour de cette session. Il s'agit entre autres de l'aménagement des routes et des ouvrages d'art, de l'électrification rurale et du logement social. A la séance d'ouverture, le premier responsable de la wilaya a annoncé l'inscription officielle et définitive d'un certain nombre d'opérations qui cadrent toutes avec la vision globale de développement à court et moyen terme. Ces opérations portent sur l'assainissement de l'oued Béchar, l'implantation d'une station d'épuration des eaux usées à la sortie sud de la ville, dont le coût de réalisation avoisine les trois milliards de dinars et le désenclavement des zones les plus reculées, ce qui nécessite une enveloppe financière de trois cents quatre-vingt dix millions de dinars. Il est question aussi de sécuriser la partie nord de la wilaya en matière de circulation routière et d'enrayer tous les points noirs avec la réalisation d'une double voie, à partir de Béchar jusqu'aux limites de la wilaya de Naama. Enfin, il est fait état du parachèvement de la modernisation des équipements du secteur de la santé publique, notamment la mise en service d'un scanner de dernière génération à Béni-Abbés.

Source: M. Nadjah, El Watan.

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article
1 avril 2008 2 01 /04 /avril /2008 08:52

En marge de la première session ordinaire de l’APW, le wali de Béchar a annoncé la visite prochaine du ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, M. Amar Tou. Honorant ainsi les promesses qu’il a faites lors de sa dernière visite dans la capitale de la Saoura, le ministre posera la première pierre des hôpitaux de 60 lits de Kerzaz et de Béni-Ounif.


A signaler que l’hôpital de Béni-Ounif sera promu au rang de secteur sanitaire de proximité. Le ministre aura aussi à inaugurer le service d’imagerie médicale au niveau de l’hôpital de Béni-Abbès, qui vient d’être doté d’un scanner deux barrettes. Cette nouvelle acquisition fera de la wilaya de Béchar, l’une des mieux nanties dans ce domaine, puisqu’un autre scanner plus performant est déjà opérationnel au niveau de l’hôpital des 240 lits du chef-lieu de wilaya. Par la même occasion, le nouveau service d’hémodialyse de Béni-Abbès sera inauguré et probablement celui d’Abadla, placé sur le chemin de retour. Au niveau de Béchar, seront également inaugurés plusieurs services ouverts, ainsi que l’Hôpital Boudiaf, complètement retapé pour prendre en charge dorénavant la protection de la mère et de l’enfant. Tout le monde s’accorde à dire que le secteur de la Santé a fait, ces deux dernières années, un pas de géant dans le domaine des infrastructures et de l’équipement, au niveau de la wilaya de Béchar.
 
Source : M. Ahmed, La Voix de L'Oranie.
Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article