Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

25 septembre 2008 4 25 /09 /septembre /2008 20:52
À l’occasion du mois sacré de Ramadhan, les autorités locales de la wilaya de Béchar ont ouvert, au niveau du siège des œuvres sociales de la wilaya, un restaurant destiné aux voyageurs de passage, aux sans-logis et aux familles démunies. Cette action prévoit 200 repas quotidiens.
Pour la distribution de ces repas, deux formules sont utilisées : celle des repas à consommer sur place et celle des repas à emporter. Cette opération intervient au moment où les marchés des fruits et légumes de la ville de Béchar ont enregistré durant ces derniers jours une hausse inexplicable des tarifs, qui a touché presque tous les produits de consommation. Aussi, plusieurs mendiants ont envahi les places publiques et les marchés de la capitale de la Saoura. Ce mois de clémence a été très dur. Il est à espérer que le sentiment de solidarité l’emporte et que les nécessiteux retrouvent une lueur d’espoir.

Source: R. Roukbi, Liberté.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires