Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

11 juillet 2010 7 11 /07 /juillet /2010 19:52

Voyager par voie ferroviaire d’Oran vers Bechar sera très bientôt possible. La jonction opérée entre la nouvelle voie ferrée SBA-Tabia-Bechar et le tronçon déjà existant entre Ras El Ma et Oran, via Sidi Bel-Abbès et Oued Tlélat, contribuera à désenclaver un nombre important de villes et villages des régions du sud-ouest algérien. Ainsi, une nouvelle gare ferroviaire a été construite à Rjem Demouche (ex Crampel), village adjacent à la daïra de Ras El Ma (ex Bedeau), à l’extrême sud de la wilaya de Sidi Bel-Abbès. Cette ligne ferroviaire, dont la mise en service marquera le début d’une nouvelle ère pour le transport ferroviaire national, assurera, dans un premier temps, le transport des voyageurs par wagon couchette de 1ere et 2eme classe.


Des dessertes quotidiennes sont prévues à partir de 18h25 au départ d’Oran et 18h50 de Bechar, selon les responsables de la SNTF avec un temps de parcours de 6h et une vitesse maximale de 160Km/heure. Le train desservira les gares de Sidi Bel-Abbès, Tabia, Ras El Ma (village menacé par l’introduction du train en plein habitations vétustes), Rjem Demouche, El Biod, Mecheria, Naâma, Aïn Sefra, Béni Ounif avant de rallier la gare de Bechar.

Le trafic prévisionnel sur cette ligne ferroviaire, dotée d’un système informatisé de contrôle d’aiguillage des trains, avoisinera les 650.000 voyageurs an et 700.000 tonnes an de marchandises.

S’agissant du prix pour le trajet Oran-Bechar, il faut compter 1.690 dinars en 1e classe et 1.245 en 2e. Par ailleurs, cela fait plus de 20 ans que les trains couchettes ont déserté le rail à l’ouest du pays. Enfin, les citoyens de la daïra de Ras El Ma, interrogés, éprouvent beaucoup de mécontentement à l’idée de voir ce train nombre de locomotives ferroviaires traverser le centre de leur localité constitué d’habitations vétustes.


Source:Y. Dellaoui, La Voix de l'Oranie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires