Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

3 octobre 2007 3 03 /10 /octobre /2007 11:08
Le président de la République, le chef du gouvernement et le ministre de l'Intérieur ont demandé au wali, dans une note reçue récemment, de procéder à une profonde réflexion sur les obstacles entravant l'amélioration des conditions de vie des citoyens, en particulier de se pencher sur l'important dossier de la jeunesse.

Il lui a été également demandé de faire des propositions concrètes et conséquentes en vue d'atténuer les difficultés de la jeunesse. C'est ce que vient de révéler le wali au cours de la 3ème et dernière session ordinaire de l'APW, avant les prochaines élections locales. Le chef de l'exécutif a indiqué qu'il entend, pour le traitement du dossier épineux, associer les élus locaux, les directeurs de l'exécutif et les associations locales. Le contentieux est lourd et les exclusions sociales s'élargissent et sont souvent, indique-t-on, liées aux dysfonctionnements relevés au niveau de certaines instituions publiques. « Nous devons d'abord voir et analyser les causes profondes des comportements anti-sociaux et s'interroger sur le désespoir qui gagne une partie de la jeunesse », a souligné le premier responsable de la wilaya. L'une des failles pénalisantes pour la jeunesse : Le dispositif de l'emploi des jeunes, tel que conçu et fonctionne, fera l'objet de propositions de révision. N'emportant l'adhésion ni des responsables, ni celle des concernés, ce dispositif est globalement décrié par une grande partie de la jeunesse, notamment celle atteignant l'âge de 30 ans qui en est exclue par note ministérielle. Le désespoir gagne aussi les diplômés universitaires sortant, auxquels on exige, en vue de leur intégration professionnelle, de passer un concours de recrutement, mesure jugée décourageante. De l'avis d'un élu, du pain sur la planche attend les membres de cette commission qui va être incessamment mise sur pied pour opérer un diagnostic profond et qui va devoir s'attaquer aux racines du mal, cause du désespoir qui touche des pans entiers de la jeunesse. 

Source : M. Nadjah, El Watan.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires