Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Béchar et la région de la Saoura
  • Béchar et la région de la Saoura
  • : Tout sur Béchar et la région de la Saoura
  • Contact

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Recherche

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Archives

21 juin 2008 6 21 /06 /juin /2008 10:53
Le secteur de l’habitat, sous toutes ses formes, dans la wilaya de Béchar en général et le chef-lieu, en particulier, a connu une évolution sans précédent.

La réalisation des logements a été accompa- gnée par un vaste programme d’aménagement urbain et de résorption de l’habitat précaire où quelque 4.800 unités ont été recensées parmi elles 500 ont été réhabilitées à Béchar et 200 autres l’ont été à travers le territoire de la wilaya. En matière de logements sociaux, et dans le cadre du plan quinquennal, il a été réalisé 1.500 logements et 1.000 autres dans le cadre du programme complémentaire en plus de 1.000 logements supplémentaires réalisés dans le cadre du programme sud.


Cet important programme, reparti à travers toutes les communes de la wilaya, a permis de réduire les tensions sur le logement. Un autre projet de taille vient d’être achevé dans la zone bleue de Béchar qui a, carrément, vu naître une nouvelle ville de 2.463 logements et 498 logements en duplex comportant toutes les infrastructures et équipements de base tels l’école, le lycéen, le CEM, une polyclinique, une sûreté urbaine, un groupement scolaire et des terrains combinés de sport. Ce projet a donné une nouvelle dimension à la ville de Béchar tant sur le plan architectural que sur la qualité de l’aménagement urbain. Mais c’est sur le terrain de résorption de l’habitat précaire (RHP) que Béchar est en train de gagner son pari. De très grands efforts ont été consentis pour éradiquer cette forme d’habitat qui défigure l’environnement de la ville et celui des communes. La wilaya a, donc, engagé un vaste programme pour venir à bout de ce phénomène. 200 logements ont été réalisés ainsi dans le cadre du FNPOS et dans le cadre du programme 2008, 1.800 logements sur les 2.500 inscrits ont été réceptionnés. Concernant le programme sud 2008, 162 unités ont été réceptionnées sur les 1.000 inscrites. Les délais ont été respectés et aucun retard n’a été enregistré dans la réalisation de cet ambitieux programme car la plupart des logements ont été réceptionnés et distribués. L’approche entreprise par les autorités locales consiste au déclenchement simultané des programmes, notamment ceux de la RHP, mais c’est dans l’aménagement urbain que la wilaya de Béchar marque des points significatifs. 600 milliards de centimes ont été réservés à cette opération qui a permis à la ville de Béchar et aux autres communes de se métamorphoser. On pourrait, dès lors, conclure que la wilaya de Béchar ne connaît plus une crise aiguë de logements surtout avec le lancement du programme de l’habitat rural où 12.000 unités ont été achevées et distribuées et 8.000 autres logements ont été réceptionnées et vont être distribués prochainement. Cette opération permet, au moins, la fixation des populations éparses rurales. Cela a engendré un immense sentiment de sécurisation chez ces mêmes populations qui peuvent, enfin, aspirer à une vie décente après avoir vécu dans des conditions d’insalubrité. Le fait marquant est que les logements réalisés sont de très bonnes qualités et répondent aux normes de l’environnement architectural local, mais aussi l’aménagement de grands espaces verts qui apportent gaité et bien-être. Par ailleurs, tous les logements sociaux ont été distribués sans que l’on dénote des contestations devenues, par la force des choses, le dénominateur commun de certaines wilayas, du Nord notamment. La transparence dans le traitement des dossiers en est certainement la cause.

 

Source: B. Soufi, La Voix de l'Oranie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sofiane - dans Actualité
commenter cet article

commentaires