Concours

Recommander

Images aléatoires

  • 020.jpg
  • 19_550933732.jpg
  • 249.jpg

Pratique


Pour pouvoir lire tous les articles, il existe trois moyens :

1- En cliquant sur les dates du calendrier (en haut à droite).
2- En consultant les archives (en bas à gauche).
3- En cliquant sur les catégories (à doite).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des soucis de navigation ou pour toute autre question.



Top classements des meilleurs blogs weblogs
 
 

Livre d'or Saoura

Envoyer une carte postale

Présentation

Grande vallée façonnée par l’Oued portant le même nom, la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien. Elle est limitée au Nord par les Monts des Ksour et le Haut Atlas marocain, à l’ouest par la Hamada du Draa, à l’est par les oasis du Tidikelt et au sud par le plateau du Tanezrouft. Un décor fait de paysages lunaires de la Hamada du Guir contrastés à l’autre rive par les splendides dunes dorées du grand Erg Occidental. Entre ces deux ensembles féeriques s’incrustent, tels les joyaux d’un collier, palmeraies et ksour le long du lit des Oueds.

 

  

 

Mardi 22 décembre 2 22 /12 /Déc 20:44

Le musée de Béni-Abbès (240 km au sud de Bechar) est un véritable trésor en déperdition. Il est intégré dans le Centre national de recherche scientifique sur les zones arides de Béni Abbès (CNRSZA) au c'ur de la vallée de la Saoura.

Celui-ci a été institué en 1942 par un géologue franco-russe du nom de Menchikoff pour devenir, dans les années 1960 et 1970, un lieu de rayonnement et de rencontres privilégiées entre chercheurs scientifiques nationaux et étrangers. Depuis les années 90, plus d'une quarantaine de chercheurs ont fait des études spécifiques au Sud sur les maladies des palmiers dattiers. Cependant, le parc zoologique se trouve dans un état qui nécessite une sauvegarde. Tous les animaux, affirme-t-on, qui composaient le jardin zoologique (gazelles, fennecs, rapaces, lièvres, chacals, reptiles, etc.) ont disparu soit par vieillesse soit par défaut d'alimentation.

L'intérieur du musée couvert par des multitudes de couches de poussière et la dégradation des murs illustrent mieux encore la désolation insoutenable. La vision de dégradation de ce trésor s'est accentuée par l'effondrement de plusieurs ailes murales du musée lors des dernières intempéries d'octobre 2008. En 2005, le musée a bénéficié d'une enveloppe financière de 500 millions de cts débloquée par la wilaya pour la rénovation de son parterre et ses vitrines mais ces crédits se sont avérés insuffisants, souligne-t-on.

 

Source: M. Nadjah, El Watan.

Par Sofiane - Publié dans : Actualité
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

Recherche

Catégories

W3C

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés